Actualités rss.gif

Consommation de tabac, alcool, cannabis et autres drogues en France et en Europe, à 16 ans - Résultats de l'enquête européenne ESPAD 2015

Consommation de tabac, alcool, cannabis et autres drogues en France et en Europe, à 16 ans - Résultats de l'enquête européenne ESPAD 2015

Saint-Denis, le 20 septembre 2016

Le projet européen d'enquêtes scolaires sur l'alcool et les autres drogues (ESPAD) permet de recueillir des données comparables sur la consommation de drogues parmi les élèves âgés de 16 ans et de documenter, pour chaque pays, les variations de la diffusion des produits psychoactifs chez les adolescents sur une longue période. Ce document de synthèse présente les principales évolutions des usages (tabac, alcool, cannabis...) en France ainsi que les tendances récentes observées au sein des pays européens entre les deux dernières enquêtes 2011 et 2015.

En savoir plus
Les drogues durant les années lycée - Résultats de l'enquête ESPAD 2015 en France

Les drogues durant les années lycée - Résultats de l'enquête ESPAD 2015 en France

Saint-Denis, le 20 septembre 2016

Le dernier exercice de l'enquête européenne ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and other Drugs) s'est déroulé entre avril et juin 2015. Cette enquête quadriennale permettait à l'origine de suivre depuis 1995 et de comparer à l'échelle européenne les usages de drogues chez les adolescents âgés de 16 ans. En France, l'enquête, menée depuis 1999, a été élargie en 2011 à l'ensemble des adolescents scolarisés de la seconde à la terminale, offrant l'occasion d'étudier les usages sur une période de vie plus longue que ne l'impose le protocole européen mais  particulièrement cruciale pour observer la diffusion des produits psychoactif chez les adolescents. En 2015, 6 642 lycéens ont donc été interrogés en France métropolitaine et, pour la première fois, 2 852 élèves des départements d'outre-mer (pour ces derniers, les résultats seront publiés ultérieurement).

En savoir plus
Tableau de bord tabac de juillet 2016

Tableau de bord tabac de juillet 2016

Saint-Denis, le 20 septembre 2016

Par rapport à juillet 2015 et à jours de livraison constants, les ventes de cigarettes ont augmenté de 1 % alors que celles de tabac à rouler sont en baisse de 4 %. Les traitements pour l'arrêt du tabac voient quant à eux leurs ventes chuter de 12,5 % et les consultations de tabacologie ont accueilli moins de nouveaux patients (mais le nombre de personnes suivies est en hausse) ; les appels à Tabac info service sont eux aussi en net recul (- 13 % d'appels gérés par les tabacologues). En cumul sur la période janvier-juillet 2016, et toujours à jours constants, les ventes de cigarettes connaissent une diminution de 2 % par rapport à la même période en 2015 et celles de tabac à rouler sont quasiment stables (+ 0,3 %). Les ventes de traitements pour l'arrêt sont en revanche moins nombreuses (- 5 %) mais les consultations de tabacologie comme le dispositif Tabac info service ont enregistré plus de demandes d'aide (+ 4 % de nouveaux patients et + 15 % d'appels traités par les tabacologues).

En savoir plus
Tableau de bord tabac de juin 2016

Tableau de bord tabac de juin 2016

Saint-Denis, le 7 septembre 2016

Par rapport à juin 2015 et à jours constants, les ventes de cigarettes ont diminué de 6 % et celles de tabac à rouler de plus de 2 % ; les traitements pour l'arrêt du tabac ont vu quant à eux leurs ventes reculer de 10 %. Les consultations de tabacologie ont en revanche reçu plus de patients et les tabacologues du dispositif Tabac info service ont traité 20 % d'appels en plus. Par rapport au premier semestre 2015, les ventes de cigarettes connaissent une baisse de 2,4 % à jours constants alors que celles de tabac à rouler ont progressé de 1,3 %. Les ventes de traitements pour l'arrêt du tabac enregistrent une diminution de 4 % à jours constants, mais le nombre de remboursements forfaitaires de ces traitements par l'Assurance maladie a augmenté de 11 %. Enfin, l'activité des dispositifs d'aide est en hausse : +5 % pour le nombre moyen de patients dans les consultations de tabacologie et +20 % pour les appels aux tabacologues de Tabac info service.

En savoir plus
Les décès par surdose en France - État des lieux et comparaisons européennes

Les décès par surdose en France - État des lieux et comparaisons européennes

Saint-Denis, le 12 septembre 2016

Les décès par surdose, qui touchent surtout des jeunes, constituent avec les taux de mortalité des usagers problématiques de drogues, un des indicateurs épidémiologiques mis en place par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. L'objectif de ce travail entrepris par l'OFDT est de dresser un état des lieux des sources d'information sur les décès par surdose en France. Afin de mieux comprendre l'évolution du nombre de ces décès et de s'interroger sur la qualité des données, le circuit de l'information des décès par surdose à partir du certificat de décès est d'abord analysé. Dans un deuxième temps, le rapport revient sur les deux sources d'information des décès par surdose en France : celui fourni par le CépiDc (INSERM) et le registre spécifique DRAMES (ANSM). Les atouts et les limites de ces deux systèmes d'information sont présentés avant que ne soient proposées des pistes d'amélioration en termes de qualité des données. Enfin, l'étude du processus de certification des décès et des sources d'informations des décès par surdose dans des pays voisins (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Belgique) permet de replacer les données françaises dans le contexte européen, en comparant les nombres de décès, les substances impliquées, mais aussi les systèmes d'information sur les décès et les modes de codage.

En savoir plus
Les usages de drogues dans les DOM en 2014 chez les adolescents et les adultes

Les usages de drogues dans les DOM en 2014 chez les adolescents et les adultes

Saint-Denis, le 28 juillet 2016

Les comportements d'usage de produits psychoactifs de la population des Outre-mer apparaissent contrastés d’un territoire à l’autre et selon les produits.

Le numéro 111 de Tendances synthétise les principaux résultats des enquêtes ESCAPAD et Baromètre santé réalisées en 2014 dans les DOM (hors Mayotte) en comparant les résultats avec ceux de la métropole. Cette analyse qui constitue une première sur l'ensemble de ces tranches d'âge, a bénéficié du soutien financier du Ministère des Outre-mer.

Que ce soit en termes de population, de situation géographique ou de régime fiscal des produits, certaines caractéristiques distinguent fortement les DOM du reste du territoire national et peuvent contribuer à une meilleure compréhension des pratiques.

Globalement, on observe une situation marquée par de faibles niveaux d'expérimentation et d'usages occasionnels des substances, en particulier pour le tabac et l'alcool. Et ce même si ces territoires ne sont pas épargnés par les usages problématiques et les conséquences sanitaires et sociales des usages parfois ostensibles, comme celles liées à la consommation de crack/freebase.

En savoir plus
Les Antilles françaises et la Guyane : sur les routes du trafic international de cocaïne

Les Antilles françaises et la Guyane : sur les routes du trafic international de cocaïne

Saint-Denis, le 28 juillet 2016

Les changements intervenus dans la géopolitique régionale, et notamment le fait que  le Venezuela, pays très proche de l’arc antillais, soit devenu un espace majeur de transit de la cocaïne ont eu plusieurs conséquences. Pointe-à-Pitre et Fort-de-France sont désormais non seulement des points stratégiques de réexpédition de la cocaïne destinée à l’Europe, mais aussi des marchés de gros secondaires où se rencontrent la criminalité locale et celle issue de métropole. Quant à la Guyane, jusqu'ici plutôt épargnée par le trafic de grande ampleur, l’augmentation des contrôles aéroportuaires entre le Suriname et les Pays-Bas et l’autonomisation de groupes criminels locaux expliquent une évolution spectaculaire. Ce département d’outre-mer devient une source de plus en plus importante de la cocaïne consommée en métropole.

Le numéro 9 de Drogues, enjeux internationaux fait le point sur l'évolution de la situation du trafic de cocaïne dans les Antilles françaises et en Guyane. Il donne également l'occasion à la rédaction de Drogues, enjeux internationaux de rendre hommage à Alain Labrousse, grand spécialiste de ces questions, fondateur de l'Observatoire géopolitique des drogues et ex collaborateur de l'OFDT. Il avait 79 ans.

En savoir plus
Tableau de bord tabac de mai 2016

Tableau de bord tabac de mai 2016

Saint-Denis, le 21 juillet 2016

Par rapport à mai 2015, à jours de livraison constants, les ventes de cigarettes ont reculé de près de 4 % (3ème mois consécutif de baisse) et celles de tabac à rouler de 3,6 % (1ère baisse de l’année). En cumul sur la période janvier-mai, les évolutions sont orientées à la hausse : + 0,2 % pour les cigarettes et + 3,9 % pour le tabac à rouler. Concernant les traitements d’aide à l’arrêt du tabac, les ventes sont en légère augmentation (+ 0,5 %) par rapport à mai 2015, alors que le recours à Tabac info service continue d’être en forte progression (un tiers d’appels en plus), dans un contexte de début de campagne anti-tabac par Santé publique France.

En savoir plus
Évaluation de l’acceptabilité des kits EXPER’ par les usagers de drogues

Évaluation de l’acceptabilité des kits EXPER’ par les usagers de drogues

Sain-Denis, le 20 juillet 2016

Soutenue par la Direction générale de la santé, une expérimentation de deux nouvelles trousses de réduction des risques, les kits EXPER’ 1 ml et 2 ml, a débuté au mois d’avril 2015 dans quatre Centres d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques pour Usagers de Drogues (CAARUD) ainsi qu’auprès de la file active du programme de réduction des risques (RdR) à distance. Elle vise à mettre à la disposition des usagers de drogues injecteurs du matériel plus sûr et efficace en vue d’une réduction des risques infectieux, fongiques et bactériens. A partir d’une enquête sociologique par observations ethnographiques et entretiens individuels approfondis, conduite directement auprès des usagers, l’OFDT a examiné l’accueil rencontré par ces nouveaux kits. Le présent rapport restitue les résultats de cette enquête et met en exergue quels sont les critères d’acceptabilité du matériel pour les usagers.

En savoir plus
Veille législative : bulletin du mois de juin 2016s 2016

Veille législative : bulletin du mois de juin 2016

Saint-Denis, le 1er juillet 2016

Le bulletin de veille législative du mois de juin est disponible en téléchargement. 

En savoir plus
Les personnes accueillies dans les CSAPA - Situation en 2014 et évolution depuis 2007

Les personnes accueillies dans les CSAPA - Situation en 2014 et évolution depuis 2007

Saint-Denis, le 27 juin 2016

À l’occasion de la journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues du 26 juin, l'OFDT publie un numéro de Tendances consacré aux  caractéristiques du public accueilli dans les quelque 450 Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) répartis sur le territoire.

Le numéro 110 de la publication, rédigé par Christophe Palle, dresse un état des lieux en 2014 et revient sur les évolutions depuis 2007. Deux sources sont mobilisées : les données du dispositif RECAP (Recueil commun sur les addictions et les prises en charges) conçu pour pouvoir être utilisé au niveau européen et celles présentes dans les rapports d’activité des structures, transmis chaque année à la Direction générale de la santé via les Agences régionales de santé.

En savoir plus
Usages détournés de médicaments psychotropes par les jeunes

Usages détournés de médicaments psychotropes par les jeunes

Saint-Denis, le 27 juin 2016

En dépit de prévalence non négligeables, les usages détournés de médicaments chez les jeunes sont encore peu documentés. On manque d’informations concernant les modes d’accès aux médicaments psychotropes, les motivations des jeunes et plus globalement leurs parcours de consommation de ces substances. Afin d’apporter des éclairages sur ces pratiques, l’OFDT, en partenariat avec le Centre Émile Durkheim de l’Université de Bordeaux, a conduit une enquête sociologique interrogeant des jeunes de moins de 25 ans se livrant à un usage détourné de médicaments psychotropes.

Centrée sur le point de vue des jeunes consommateurs, l’étude se propose de documenter leur représentations des médicaments, leurs motivations à en faire un usage détourné et les risques perçus. Les stratégies d’accès aux médicaments, les contextes et modalités d’usages, les dommages vécus ainsi que l’évolution des consommations sont également examinés. Globalement, il s’agit de mieux comprendre l’expérience et la dynamique des trajectoires de consommation des jeunes et d’analyser en quoi elles se différencient ou pas des autres usages de substances psychoactives.

En savoir plus
Médicaments psychotropes - Enquête qualitative sur l’usage détourné de médicaments par les jeunes

Médicaments psychotropes - Enquête qualitative sur l’usage détourné de médicaments par les jeunes

Saint-Denis, le 31 mai 2016

On sait encore peu de chose sur les modes d’accès aux médicaments psychotropes, les motivations des jeunes et plus globalement leurs parcours de consommation de ces substances. Afin d’apporter des éclairages à ces conduites peu documentées, l’OFDT, en partenariat avec le Centre Émile Durkheim de l’Université de Bordeaux, a conduit une enquête sociologique interrogeant vingt-neuf jeunes de moins de 25 ans se livrant à un usage détourné de médicaments psychotropes. Le numéro 109 de Tendances, rédigé par Maitena Milhet et Emmanuel Langlois, aborde quelques points saillants de leur expérience : les modalités d’entrée en consommation, les motivations des usages détournés, la place des médicaments psychotropes parmi d’autres substances consommées et la dynamique des trajectoires individuelles. Il en ressort notamment une image de jeunes évoluant dans un environnement saturé de médicaments d’une part et une culture jeune qui normalise les usages récréatifs de substances, médicaments inclus, d’autre part.

En savoir plus
Enquête sur les drogues : participez !

Enquête sur les drogues : participez !

Saint-Denis, le 23 mai 2016

La France en partenariat avec six autres pays européens (la Croatie, la République tchèque, la Lettonie, les Pays-Bas, la Suisse et le Royaume-Uni) a souhaité s’associer à la première enquête européenne par Internet coordonnée par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA).

Si vous avez consommé du cannabis, de l'ecstasy, de la MDMA, de la cocaïne ou des amphétamines au cours des 12 derniers mois, participez avec l'OFDT à l'enquête en ligne anonyme et confidentielle sur les quantités et les pratiques de consommation (fréquences...) ainsi que sur les sources d'approvisionnement. Cela ne vous prendre que 10 à 15 minutes.

En savoir plus
Profils et pratiques des usagers de nouveaux produits de synthèse

Profils et pratiques des usagers de nouveaux produits de synthèse

Saint-Denis, le 11 mai 2016

Depuis l’émergence progressive des NPS (Nouveaux produits de synthèse) en France à la fin de la décennie 2000, l’étude du phénomène s’est surtout concentrée sur l’offre, dont les modalités innovantes engendrent une complexité inédite du marché des drogues et tendent à mettre en échec les méthodes les plus classiques de lutte contre le trafic. Les informations relatives aux usagers restent donc actuellement parcellaires. C’est pourquoi, dans le cadre du projet I-TREND, cofinancé par la Commission européenne, une enquête auprès des usagers de ces substances a été menée en ligne en 2014, en France, aux Pays-Bas, en Pologne et en République tchèque. Elle visait une meilleure connaissance des profils, des motivations et des pratiques des personnes ayant expérimenté ou consommant ces substances. Le numéro 108 de Tendances présente les résultats de cette enquête.

En savoir plus