Enquête HBSC (Health Behaviour in School-Aged Children)

 

Présentation

L’enquête HBSC est une enquête internationale réalisée tous les 4 ans depuis 1982, sous l’égide du bureau Europe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Actuellement, 41 pays ou régions, essentiellement européens, y participent et collectent des données sur la santé, le vécu scolaire et les comportements préjudiciables ou favorables à la santé des élèves âgés de 11, 13 et 15 ans avec une méthodologie standardisée. Concernant, les expérimentations et les consommations de produits psychoactifs, le questionnement était volontairement limité et concentré principalement sur les usages de tabac, d’alcool et de cannabis. Si le module intégrait également une question sur les autres usages de drogues illicites, rappelons que l’interrogation des plus jeunes sur les produits psychoactifs rares (cocaïne, LSD, héroïne...) peut poser quelques problèmes méthodologiques et éthiques. En particulier, les mesures peuvent être entachées d’une imprécision du fait de la méconnaissance des produits. Ces questions n’ont d’ailleurs pas été posées aux 11-13 ans. Une description très succincte des niveaux observés pour ces drogues est proposée dans le rapport global de l’enquête.

L’enquête HBSC est auto-administrée, strictement anonyme, menée en classe sous la responsabilité d’un enquêteur formé. La France y participe depuis 1994 : l’échantillon, initialement limité aux régions Midi-Pyrénées et Lorraine, concerne depuis 2002 l’ensemble du territoire métropolitain.  

En 2010, 11 754 élèves scolarisés en France métropolitaine du CM2 à la première année de lycée dans des établissements publics ou privés sous contrat avec l’Éducation  nationale ont été interrogés.

L’échantillon final après nettoyage des données comporte 11 638 élèves (dont 49,8 % de filles). Jusqu’à présent, la France « échantillonnait » les collégiens dans l’objectif  d’obtenir trois sous-groupes représentatifs d’élèves des générations âgées de 11, 13 et 15 ans. Ce n’est qu’en 2010 que les modalités de l’échantillonnage ont été modifiées afin d’obtenir un échantillon d’élèves représentatif à la fois des jeunes âgés de 11, 13 et  15 ans (afin de répondre à la contrainte internationale), mais également de l’ensemble des collégiens selon les différents niveaux scolaires.  
Le service médical du rectorat de Toulouse assure la coordination nationale de ce  projet (Dr Félix Navarro), dont le Dr Emmanuelle Godeau est l’investigateur principal, en lien avec l’Inserm U1027, le ministère de l’Éducation nationale (direction de l’ensei- gnement scolaire, DGESCO, direction des études de la performance et de la prospective, DEPP), l’Association pour le développement de HBSC et l’INPES. Ce dernier assure également la publication du rapport global pour la France, qui, au-delà des consommations de substances psychoactives, explore la santé, les comportements de santé, le vécu des collégiens et leurs contextes de vie (famille, écoles, amis), permettant d’avoir une  véritable photographie de la vie des collégiens de notre pays, d’autant plus riche que le caractère international de l’enquête permet des comparaisons, et que sa répétition (tous les 4 ans) permet d’observer des évolutions. L’OFDT, pour sa part, est, depuis l’enquête 2002, l’un des principaux financeurs et collabore à l’élaboration et au développement de la partie du questionnaire concernant les drogues, ainsi qu’à son analyse et à sa  valorisation.  

 

Résultats

- Tendances n° 106, décembre 2015 : Alcool, tabac et cannabis en 2014, durant les « années collège »

- Tendances n° 80, avril 2012 : Alcool, tabac et cannabis durant les « années collège »

- Tendances n° 59, février 2008 : Tabac, alcool et cannabis durant la primo adolescence