Les drogues à 17 ans : premiers résultats de l'enquête ESCAPAD 2011

 

Les drogues à 17 ans : premiers résultats de l'enquête ESCAPAD 2011

Tendances n° 79, OFDT, 4 p.
Février 2012

L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies a interrogé en mars 2011, 27 402 jeunes métropolitains âgés de 17 ans sur leurs consommations de substances psychoactives licites et illicites. Avec ce septième exercice d'ESCAPAD, c'est désormais plus d'une décennie d'observation des usages de drogues qui est proposé.
Ces premiers résultats montrent qu'entre 2008 et 2011 les expérimentations de tabac et d'alcool ont poursuivi leur diminution, alors que celle du cannabis s'est stabilisée. De même, l'expérimentation des autres drogues illicites, dont la cocaïne, l'ecstasy et l'héroïne, est globalement orientée à la baisse avec des niveaux de consommation qui restent faibles. Dans le même temps, les usages réguliers de tabac et d'alcool ont progressé. Il en est de même pour les comportements d'alcoolisation ponctuelle importante (API) ou les ivresses répétées et régulières. En revanche, le cannabis, qui demeure la première drogue illicite consommée, est le seul produit dont les niveaux d'usage dans l'année et dans le mois apparaissent à la baisse. Relativement aux âges moyens d'expérimentation, les adolescents déclarent en 2011 un tabagisme plus tardif (14,1 ans), alors que les premières ivresses ou l'initiation au cannabis continuent de se produire, en moyenne, à 15,3 ans. Les résultats présentés dans ce numéro de Tendances porteront plus particulièrement sur ces nouvelles évolutions et sur la relation des adolescents avec l'alcool. De plus, il sera possible, pour la première fois, d'établir une tendance sur trois ans de la consommation de médicaments psychotropes à 17 ans, selon les principales classes pharmaceutiques.

Auteurs :
Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet, Marie-Line Tovar

Télécharger le Tendances (fichier PDF, 484 Ko)