Le petit trafic de cocaïne en France

 

Le petit trafic de cocaïne en France

Tendances n° 53, OFDT, 4 p.
Avril 2007

Si la question du trafic international de cocaïne, dans ses dimensions à la fois criminelle et géopolitique, est relativement bien connue et explorée, celle du petit trafic de proximité, au plus près du consommateur final, l’est, en revanche, relativement mal. Aujourd’hui, les informations sur le fonctionnement des réseaux qui mettent la cocaïne à disposition des consommateurs sont extrêmement lacunaires. Il est difficile en effet d’avoir une connaissance précise de la structuration du trafic en France, de savoir quel rôle jouent les petits réseaux par rapport à ceux relevant du grand banditisme ; de savoir aussi par quel type de population ils sont animés, comment ils s’approvisionnent, auprès de qui et à quel prix.. C’est à ces questions que l’étude des procédures d’interpellation pour usage, usage-revente et trafic de cocaïne centralisées par l’OCRTIS (Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants) voudrait tenter de répondre en croisant les données obtenues avec celles collectées depuis 1999 dans le cadre du dispositif TREND (Tendances récentes et nouvelles drogues).



Auteur :
Michel Gandilhon

Télécharger le fichier PDF (600 Ko)