« Forum à questions » ENa-CAARUD 2015

 

Vous trouverez ci-dessous des réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos de cette enquête. Pour toute autre question n’hésitez surtout pas à nous joindre par mail (ena_caarud@ofdt.fr) ou par téléphone (01.41.62.77.02) !

1. L’organisation de l’enquête


Que faire si les dates de l’enquête pour ma structure ne sont pas connues?

Vous pouvez contacter l’OFDT par mail ou par téléphone afin que nous  vous communiquions  à nouveau les dates.


Que faire si le CAARUD n’a pas reçu assez de questionnaires ?

Les questionnaires ainsi que tous les documents de l’enquête, sont disponibles sur la page Internet qui lui est dédiée, et peuvent ainsi être téléchargés et imprimés en cas de besoin.


Que faire si l’usager ne souhaite pas répondre au questionnaire ?

Si l’usager ne souhaite pas remplir le questionnaire, il peut lui être proposé d’y répondre à un autre moment, et ce jusqu’à une semaine après la fin de l’enquête. De plus, il peut lui être expliqué rapidement l’intérêt de participer : l’étude permet de témoigner des difficultés et des besoins des usagers, et ce afin d’orienter les politiques de prévention et de réduction de risques.

En cas de refus total, il convient de remplir absolument la feuille non-répondant afin de disposer d’informations sur le nombre de personnes rencontrées au cours de l’enquête.

2. Les documents de l’enquête


À quoi sert la feuille intitulée « ENa-CAARUD Enquête Nationale Usagers des CAARUD » ?

Cette feuille, comprenant plusieurs encadrés identiques, est dédiée aux personnes non répondantes. Ainsi, lorsqu’une personne ne souhaite ou ne peut pas répondre, quel que soit le motif, quelques informations doivent être renseignées. Cette feuille remplace l’encadré présent à la fin du questionnaire de la version 2012 de l’enquête.


Pourquoi, pour les produits consommés, le « free base » est-il associé à l’item « cocaïne » et pas avec le « crack » ?

L’item cocaïne/free base correspond à de la cocaïne achetée en poudre (même si elle est « basée » ensuite). L’item crack correspond à de la cocaïne achetée déjà sous forme « basée ».

L’approche du questionnaire est la suivante : les personnes qui considèrent avoir consommé de la cocaïne cochent cocaïne, puis cochent « fumée » dans les modes d’usage s’ils l’ont consommée basée (on considère que parmi les usagers des CAARUD, la pratique qui consiste à mettre de la cocaïne chlorhydrate dans un joint est peu pratiquée, compte tenu de la perte d’effet liée à ce mode d’usage).

Les personnes qui ont consommé du crack provenant du marché du crack, cochent simplement crack et leur mode de consommation.

Lors de l’analyse, crack et free base, sont analysés séparément, les profils des consommateurs étant bien distincts. Puis ils sont regroupés pour avoir une prévalence de la consommation de cocaïne basée.

Pour en savoir plus :
•    La cocaïne basée en France métropolitaine : évolutions récentes, Tendances n° 90, OFDT, 4 p. Décembre 2013
•    Les carrières de consommation de cocaïne chez les usagers « cachés », OFDT, 274 p. Décembre 2010.

3. L’après ENa-CAARUD


Que renvoyer par courrier à l’OFDT à la fin de l’enquête ?

Pour les analyses de l’étude, il est nécessaire que l’OFDT dispose de tous les questionnaires remplis ainsi que de l’ensemble des feuilles « non-répondants ». Une enveloppe affranchie vous a été fournie, en cas de perte de celle-ci, il est possible de nous contacter afin que nous puissions vous adresser par mail un nouveau bordereau d’affranchissement.

Si vous en avez la possibilité, il serait souhaitable que vous puissiez photocopier ou scanner les questionnaires et feuilles non-répondants, pour éviter toute perte éventuelle d’information en cas de courrier égaré par la Poste.


Comment les résultats de l’enquête seront transmis aux CAARUD ?

Les analyses des données recueillies auront lieux courant 2016. Les principaux résultats seront publiés sur le site de l’OFDT (revue Tendances). Les résultats régionaux seront disponibles sur demande à l’OFDT (par mail).