AdFemina.jpgAd-femina,

enquête sur l’accompagnement spécifique en addictologie des publics féminins


Ad-femina
est une enquête de l’OFDT menée en 2018 auprès du réseau d’addictologie sur l’accompagnement socio-médico-éducatif dédié spécifiquement aux publics féminins, appelé ici « accompagnement féminin ».


Au moyen d’un questionnaire en ligne, accessible du 1er mars au 15 mai 2018, l’enquête Ad-femina s’est adressée à toutes structures et équipes d’addictologie :

-    de soins ambulatoires ou résidentiels,
-    du secteur associatif ou hospitalier,
-    spécialisées ou non dans l’intervention auprès des femmes.


En savoir plus


Pour cet exercice, 338 des 1 300 structures identifiées, soit 26 %, ont fait un retour. Parmi eux, 137 rapportaient avoir déjà mis en œuvre un accueil féminin, dont 80 en 2017 (24 % des répondants). Ces 80 accueils féminins relèvent de 23 CAARUD, 37 CSAPA en ambulatoire associatif (23) ou hospitalier (14), 4 CSAPA avec soin résidentiel ainsi que de 5 services d’addictologie hospitaliers, 5 ELSA et 6 autres structures sociales ou de santé. Ils se répartissent en 31 accueils « maternels » destinés à accompagner des mères ou futures mères dans la maternité et la parentalité et 49 dispositifs traitant prioritairement des vulnérabilités qui tendent à freiner l’accès au soin des femmes présentant des addictions. Ces-derniers, pour les distinguer du terme générique d’accueils féminins, sont qualifiés d’accueils « femmes ».

Les modalités de mise en œuvre de ces 80 accueils féminins, leurs publics bénéficiaires et les acteurs de terrain impliqués sont décrits dans le n° 130 de la revue Tendances.

La diffusion de cette enquête est réalisée avec le concours de l'association Aides, de l'ANPAA, d'ELSA France, de la Fédération Addiction, de la Fédération Française d'Addictologie, du RESPADD et de la SFA.

 

logoAides141.jpg

logo_anpaa.jpg

logoELSA.jpg

LogoFederationAddiction.jpg

LogoFFA.jpg

logoRespadd.jpg

LogoSFA.jpg


Lectures utiles :

1.    Bettendorff, C. and Fédération Addiction, Femmes et addictions. 2012, Fédération Addiction: Paris. p. 6.
2.    Díaz Gómez C. Et Milhet M., « Les CAARUD en 2014. Couverture, publics et matériels de RdRD distribués », Tendances, OFDT, n° 113, 2016, 6 p.
3.    Fédération Addiction, Femmes et addictions. Accompagnement en CSAPA et CAARUD, Repère(s), Paris, Fédération addiction, 2016, 100 p.
4.    Jauffret-Roustide M., L. O., Rondy M., Y. K., Le Strat Y., Couturier E., Emmanuelli J. et Desenclos J.C., « Trajectoires de vie et prises de risques chez les femmes usagères de drogues », Médecine/Sciences, Vol. Vol.24, HS n°2, 2008, pp. 111-121.
5.    Mutatayi C., « L'accueil de femmes en addictologie : une question d'accroches, entre aller-vers et guider-vers ? », L'Observatoire, n° 93, 2017, pp. 21-25.
6.    Mutatayi C., Accueil addictologique et médicosocial de femmes toxicodépendantes. Expérience en 2010-2011, Saint-Denis, OFDT, 2014, 35 p.
7.    Palle C. et Rattanatray M., Les centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie en 2016. Situation en 2016 et évolutions sur la période 2005-2016. Analyse des données des rapports d’activité des CSAPA, Saint-Denis, OFDT, 2018, 111 p.
8.    Simmat-Durand L., Vellut N., Jauffret-Roustide M., Michel L., Mougel S., Lejeune C. Et Planche M., « Trajectoires de femmes en sortie des addictions : quelle place pour les grossesses ? », Psychotropes, Vol. 19, n° 3-4, 2013, pp. 35-60.