miniTSO2018b.jpg

Tableau de bord « Traitements de substitution aux opioïdes » 2018

 

OFDT, 17 p.
Février 2018

Les tableaux de bord annuels « Traitements de substitution aux opioïdes » (TSO) rassemblent les chiffres les plus récents sur le sujet

Concernant le mésusage des MSO, l’injection de BHD a nettement reculé

Le nombre de personnes bénéficiant d’une prescription de médicaments de substitution aux opiacés (MSO) est stable en 2016, avoisinant les 180 000. La buprénorphine haut dosage (BHD) est prescrite aux deux tiers des patients, devant la méthadone pour laquelle la forme gélule est depuis 2014 plus souvent prescrite que le sirop. Concernant le mésusage des MSO, l’injection de BHD a nettement reculé au profit de l’administration par voie orale, tant parmi les usagers des CAARUD que des CSAPA.

Des MSO majoritairement prescrits par des médecins généralistes

Masculine pour les trois quarts, la population bénéficiaire d’un TSO est âgée de 39,5 ans en moyenne, traduisant un vieillissement par rapport aux années précédentes. Elle est affiliée à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) dans 43 % des cas et bénéficie d’une prise en charge pour une affection de longue durée (ALD) dans près du tiers des cas. Les professionnels de santé prescripteurs de MSO sont majoritairement des médecins généralistes exerçant en ville.

Auteur : Anne-Claire Brisacier


Télécharger le tableau de bord « Traitements de substitution aux opioïdes » 2020 (fichier PDF, 2,33 Mo)