Formes et organisation de la prévention des addictions en France

 

eisxcmyc.jpgNote 2018-05, OFDT, 14 p.
Décembre 2018

Qu’il s’agisse des substances licites – alcool, tabac et médicaments psychotropes – ou illicites (stupéfiants) mais également des addictions sans produit (liées aux jeux d’argent et de hasard et aux jeux vidéo), les pouvoirs publics ont au cours des dernières années porté une attention particulière au renforcement d’une politique intégrée en matière de prévention des dépendances.

Afin présenter un état des lieux sur l’ensemble de ce champ et les grandes évolutions observées, cette note préparée par Carine Mutatayi revient sur plusieurs points clés. Elle étudie les différentes formes d’actions menées, l’organisation territoriale de la prévention – sa coordination et le financement des actions locales – les cadres de sa mise en œuvre et revient sur diverses expérimentations et campagnes média.
Ce travail est l’occasion de souligner la volonté d'une meilleure prise en compte des actions scientifiquement validées par l’ensemble des acteurs impliqués. En outre, cette synthèse permet d’évoquer l’ensemble des conduites et consommations visées : non seulement quand elles sont le fait des jeunes générations, une cible prioritaire, mais aussi quand elles interviennent dans des milieux plus récemment investis comme l’univers professionnel.

Auteur : Carine Mutatayi

Télécharger la note (fichier PDF, 741 Ko)