Synthèse des principaux résultats de l’étude Crack en Île-de-France

 

eisxac2b1.jpgNote 2021-03, OFDT, 21 p.
Janvier 2021

Cette synthèse présente les principaux résultats de la recherche « Crack en Île-de-France », fruit d’un partenariat entre l’OFDT et l’Inserm, dont l’objectif est de réaliser un état des lieux de la situation actuelle du crack en Île-de-France afin, notamment, d’améliorer la prise en charge des usagers et, plus globalement, la réponse des pouvoirs publics à un phénomène identifié depuis une trentaine d’années.

Cet état des lieux a été financé par l’Agence régionale de santé d’Île-de-France (ARS-IDF), la Ville de Paris - Mission métropolitaine de prévention des conduites à risque (MMPCR) Paris/Seine-Saint-Denis, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives d’Île-de-France (Mildeca-IDF), l’OFDT et l’Inserm dans le cadre du plan de mobilisation sur la problématique du crack à Paris.

L'étude montre la persistance du marché du crack depuis une trentaine d’années, de même que l’apparition de nouveaux acteurs de l’offre, dans un contexte d’élargissement des espaces de deal et de consommation dans la région parisienne. Elle revient également sur les conditions de mise en oeuvre des politiques publiques qui se sont succédé depuis l’émergence du phénomène.

Auteurs : Agnès Cadet-Taïrou (OFDT), Marie Jauffret-Roustide (Inserm), Michel Gandilhon (OFDT), Sayon Dambélé (Inserm), Candy Jangal (Inserm)

Télécharger la note (fichier PDF, 330 Ko)