Décès directement liés aux drogues

 

eftxabz7.jpgTendances n° 133, OFDT, 8 p.
Juillet 2019

Combien de personnes décèdent chaque année en France après une consommation de drogues illicites ou de médicaments opioïdes ? Quelles substances sont le plus souvent en cause et quelles évolutions peut-on observer ?

Ce Tendances revient sur les constantes et les grandes évolutions observées. On dénombre au moins 537 décès en 2017. Le taux de DDLD en France est l’un des plus faibles de l’Union européenne (4 à 6 par million d’habitants), notamment en raison de leur sous-estimation mais aussi de l’effet de la politique française en matière de mise en place des traitements de substitution aux opioïdes. Plus globalement, il apparaît que désormais les risques ne pèsent plus uniquement sur les seuls usagers de drogues mais aussi sur des personnes qui consomment ces produits avec un objectif initial de lutte contre la douleur.

Auteurs : Anne-Claire Brisacier, Christophe Palle, Michel Mallaret (Centre régional de pharmacovigilance, CEIP-A de Grenoble)


Télécharger le Tendances (fichier PDF, 952 Ko)
Télécharger le communiqué de presse (fichier PDF, 183 Ko)