minieftxjc2a6.jpg

Les Francais et les jeux d’argent et de hasard - Résultats du Baromètre de Santé publique France 2019

 

Tendances n° 138, OFDT, 6 p.
Juin 2020

Suite à l'intégration des JAH dans le périmètre de l'OFDT, ce numéro de Tendances rend compte des évolutions des pratiques de jeux des Français sur dix ans

Un nombre de consommateurs en baisse

En 2019, les Français sont moins nombreux à pratiquer les jeux d’argent et de hasard qu’en 2014. Le recul de la pratique des JAH affecte l’ensemble des jeux, à l’exception des paris sportifs qui poursuivent leur essor. La baisse est très nette pour la consommation de jeux en points de vente, perte non compensée par l’expansion continue et soutenue du nombre de joueurs sur Internet.

Des pratiques de plus en plus intensives

Moins nombreux, les joueurs ont des pratiques de plus en plus intensives. Selon les données d’activité des opérateurs, au cours des cinq dernières années,les dépenses de jeux de Français ont augmenté de 12,5 %. En 2019, les joueurs consacrent un budget plus important à leur activité de JAH et sont plus nombreux à rencontrer des difficultés liées au jeu problématique : 1,6 % s’adonnerait à une pratique excessive, proportion en hausse significative entre 2014 et 2019.

Auteurs : Jean-Michel Costes (ODJ), Jean-Baptiste Richard (SpF), Vincent Eroukmanoff, Olivier Le Nézet, Antoine Philippon


Télécharger le Tendances (fichier PDF, 548 Ko)
Télécharger le communiqué de presse (fichier PDF, 174 Ko)


Télécharger la note de l'Observatoire des jeux : "Les problèmes lies aux jeux d'argent en France en 2019" (fichier PDF, 474 Ko)