visuel-protoxyde-azote-2.jpg

Les usages psychoactifs du protoxyde d'azote


Tendances n° 151, OFDT, 8 p.
Août 2022


Comment évolue l’accès au produit ? Comment s’inscrivent ses consommations dans les sociabilités juvéniles et festives ? Quelle est la perception des risque?

Une étude qualitative pilotée par le dispositif TREND et Sociotopie

Cette enquête s’appuie sur des observations et des entretiens individuels réalisés auprès de consommateurs par le dispositif Tendances récentes et nouvelles drogues (TREND), piloté par l’OFDT, et par Sociotopie, atelier de recherche réunissant sociologues et anthropologues dans le cadre d'un projet financé par l'Agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France.

Un produit très accessible et dont les risques apparaissent méconnus

Produit de «convivialité» s’intégrant souvent à des polyconsommations, le protoxyde d’azote est particulièrement accessible et perçu comme présentant peu de risques sanitaires par les usagers, malgré le renforcement de la règlementation depuis 2018 et le déploiement de campagnes de prévention pour limiter son usage.

Auteurs : Clément Gérome (OFDT), Antoine Talva (sociologue)


Télécharger le numéro 151 de Tendances (1,2 Mo)
Télécharger le communiqué de presse (300 Ko).