Drogues et addictions dans les Outre-mer - État des lieux et problématiques

 

epfxio2a6.jpgOFDT, 84 p.
Juin 2020

Les différents territoires d’Outre-mer font l’objet d’une attention de plus en plus ciblée de la part des pouvoirs publics français. Cependant, la réalité en matière d’addictions reste complexe à y appréhender compte tenu de la diversité des zones géographiques concernées et des difficultés à atteindre certaines populations susceptibles d’être plus concernées par les usages ou à rendre compte des activités de trafics.

À partir des données statistiques les plus récentes et des principales études menées dans ces territoires, un nouveau numéro de la collection Théma de l'OFDT offre un aperçu des situations et des problématiques spécifiques liées aux drogues auxquelles ces territoires sont confrontés. Cette analyse est principalement centrée sur quatre territoires ultramarins – Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion – et complétée par des éléments concernant Mayotte, la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française. Les principaux points abordés sont structurés autour de trois thématiques :

  • la moindre prévalence globale des usages de produits psychoactifs mais l’existence de problématiques spécifiques sévères.
  • le fort impact du trafic international des drogues dans ces territoires, notamment du marché de la cocaïne dans les départements français d’Amérique.
  • et l’analyse des réponses publiques aux problématiques addictives et la mobilisation des ressources.

Auteur : Ivana Obradovic

Télécharger le rapport en PDF (3,04 Mo)
Télécharger le communiqué de presse en PDF (71 Ko)


La Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et La Réunion font également l'objet de fiches de 4 pages mis en ligne ce jour, qui synthétisent les principaux indicateurs liés aux substances psychoactives pour chacun de ces territoires. Retrouvez-les dans notre rubrique Fiches régionales et cartographie.