EMOA_web.jpg

Pratiques de prescription d'antalgiques opioïdes en médecine générale


Tendances n° 156, OFDT, 8 p.
Avril 2023


Étude sur les pratiques de prescription de médicaments opioïdes antalgiques dans le cadre du traitement de la douleur chronique non liée au cancer.

Des pratiques solitaires, sans formation et/ou expérience

Fondée sur des entretiens approfondis menés auprès de médecins généralistes, l’analyse porte d’abord sur les facteurs de décision de prescription (et de déprescription). Outre les manques de formation et/ou d’expérience en addictologie, l’analyse montre que les difficultés rencontrées tiennent surtout aux difficultés de coopération entre les acteurs du système de soins.

Un contexte d'exercice crucial pour comprendre les disparités

Le contexte d’exercice des médecins (cabinet libéral, maison de santé, centre de santé, etc.), de nature à mettre les acteurs de soins en relation, à renforcer leur capacité d’agir sur des cas critiques et à modifier la place de la médecine générale dans la prise en charge d’une dépendance ou d’une addiction* médicamenteuse, est crucial pour comprendre la pluralité des pratiques.

Auteur : Laura Duprat


Numéro 156 de Tendances
Communiqué de presse