Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page.

Thématique : Répression des usages prohibés et des trafics

Substance considérée : Alcool

 

Évolution du nombre et du pourcentage de dépistages positifs d’alcoolémie en France depuis 1991

 

graph33.gif

Constat

Le nombre de dépistages d’alcoolémie réalisés par les forces de l’ordre a fortement augmenté depuis 1991, passant de 6,4 à plus de 10 millions depuis 2005. En 2016, on en compte 9,8 millions dont la très grande majorité (97,5 %) est réalisée à titre préventif ou dans le cadre d’une infraction.

Le taux de positivité, autrement dit le ratio de dépistages positifs sur le nombre de dépistages réalisés, a augmenté jusqu’en 2011 (avec une hausse plus marquée en 2000 et 2005), pour atteindre 3,5 %, mais a nettement reculé depuis (2,9 % en 2014-2015), même s’il regagne 0,2 point en 2016.

Remarques méthodologiques

L’évolution du nombre de dépistages positifs est en partie liée à l’activité des services de police et de gendarmerie. Un ciblage orienté, les conducteurs du samedi soir par exemple, se traduit par une augmentation du nombre des contrôles positifs.

Liens utiles

Site de l'ONISR

 

 

Retour page principale

Haut du document

Dernière mise à jour : septembre 2017