Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page.

Thématique : Problèmes de santé et mortalité

Substance considérée : Autres substances psychoactives

 

Évolution du nombre de personnes remboursées
d’un médicament de substitution aux opiacés depuis 2011

 

graph41.jpg

Constat

Deux médicaments sont utilisés dans le cadre d’un traitement de substitution aux opiacés :
-    la méthadone, dont la prescription ne peut être initiée que dans un CSAPA (Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie) ou un établissement de soins
-    la buprénorphine haut dosage (BHD) sous la forme du Subutex® (forme princeps), de ses génériques1 et sous la forme de Suboxone® (association de BHD et de naloxone), molécules qui peuvent être prescrites d’emblée par tout médecin.
Comme le montre la courbe du graphique ci-dessus, la BHD est le premier traitement de substitution aux opiacés en France en terme quantitatif. Le nombre de patients traités par BHD seule a diminué légèrement depuis 2014, compensé par l’arrivée de patients traités par de la BHD associée à la naloxone en 2012. En 2017, 99 900 patients ont reçu de la BHD seule et 7 620 de la BHD en association avec la naloxone.
Le nombre des patients bénéficiant de méthadone a augmenté ces dernières années pour atteindre 61 700 en 2017. Le nombre de bénéficiaires de la forme gélule (42 700 en 2017), disponible depuis 2008, a augmenté rapidement, dépassant pour la première fois en 2014 le nombre de personnes traitées par sirop (26 620 en 2017).

Remarques méthodologiques

Le nombre de personnes ayant eu au moins un remboursement de médicaments de substitution aux opiacés dans l’année est estimé à partir de l’EGB, échantillon permanent représentatif de la population protégée. Il résulte d’un sondage au 1/100 ème sur le numéro de sécurité sociale, il regroupe plus de 620 000 bénéficiaires en 2015. Il contient des informations sur les caractéristiques socio-démographiques des bénéficiaires, les prestations et actes de soins pris en charge par l’Assurance maladie.
De 2011 à 2016, les régimes étudiés se limitent aux trois principaux régimes représentant 85,5% des assurés sociaux: le régime général (à l’exception des étudiants et des fonctionnaires), la mutualité sociale agricole (MSA) et le régime social des indépendants (RSI).  A partir de 2016, l’EGB a inclus de nouveaux régimes et représente 95,6 % de la population. Il regroupe plus de 703 000 bénéficiaires en 2017. L’estimation du nombre de bénéficiaires d’un MSO est extrapolée à l’ensemble de la population couverte par l’Assurance maladie depuis 2016.

Les données de remboursement de l’EGB n’incluent pas les MSO dispensés dans les structures spécialisées, ni les bénéficiaires de l’AME ou les personnes ne bénéficiant pas de couverture par l’Assurance maladie.
Une partie des médicaments de substitution, non quantifiable, est détournée en alimentant le trafic ou mésusée et n’entre donc pas dans le cadre d’un TSO.
Le taux de sondage n’est pas suffisant pour analyser les données de remboursement de MSO au niveau régional.

Liens utiles

- Brisacier A-C, 2018, Tableau de bord « Traitements de substitution aux opiacés », OFDT. https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/TabTSO180206.pdf

Brisacier A-C et Collin C, Les traitements de substitution aux opiacés en France : données récentes, Tendances n° 94, OFDT, Octobre 2014, 6 p.

Brisacier A-C et Collin C, Données récentes relatives aux traitements de substitution aux opiacés. Analyse des données de remboursement concernant l'échantillon généraliste des bénéficiaires en 2011
Saint-Denis, OFDT ; ANSM, 2013, 45 p.

 


1 Les génériques de la BHD ont été commercialisés à partir de 2006, il y en a actuellement  6 : BHD Arrow®, BHD Biogaran®, BHD EG®, BHD Mylan®, BHD Sandoz® et BHD Teva®. Les génériques existent sous 6 dosages différents (0.4 mg, 1 mg, 2 mg, 4 mg, 6 mg et 8 mg) alors que la forme princeps, le Subutex® n’existe que sous trois dosages (0,4 mg, 2 mg et 8 mg). Suboxone® se présente sous deux dosages (2 mg de BHD + 0,5 mg de naloxone et 8 mg de BHD + 2 mg de naloxone).

Quant à la méthadone, une forme gélule préconisée chez des patients traités antérieurement par la forme sirop et stabilisés cliniquement est commercialisée depuis 2008 (5 dosages : 1, 5, 10, 20 et 40 mg) venant compléter la forme sirop avec 5 dosages : 5, 10, 20, 40 et 60 mg.

 

Retour page principale

Haut du document

Dernière mise à jour : juillet 2018