Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page.

Type de source : Statistiques et enquêtes sanitaires et sociales

Type de substance considéré : Drogues illicites

Population concernée : Population particulière/professionnels

 

Baromètre santé médecins-pharmaciens - drogues illicites

 

Accès rapides :

- Organisation et financement
- Objectifs
- Méthodologie
- Diffusion
- Observations
- Synthèse
- Pour en savoir plus

 

Organisation et financement

haut du document

Maître d'oeuvre

Santé publique France (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES))

Responsable

Arnaud Gautier - Santé publique France - 42, bd de la Libération, 93203 Saint Denis Cedex

Financement et collaboration

Caisse nationale de l’Assurance maladie des travailleurs salariés (CNAM-TS)
Unité UMRS 1018 de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)
Institut de veille sanitaire (InVS)
Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES)
Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILD&CA) 
Observatoire régional de la santé de Franche-Comté
Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT)
Conseil national de l'ordre des médecins
Institut GfK-ISL

Objectifs

haut du document

Objectifs généraux :
-Connaître les attitudes et comportements de santé et de prévention des médecins généralistes afin de dégager des enseignements utiles en matière de santé publique et d’éducation à la santé
- Connaître les opinions et les attitudes des pharmaciens en matière de prévention, mettre en relation leurs pratiques personnelles avec leurs attitudes vis-à-vis de la clientèle.  

- Objectifs du module "drogues" : connaître l'importance et les modalités de la prise en charge des patients toxicomanes par les médecins généralistes et les pharmaciens et leur opinion sur la drogue et les toxicomanes.

Méthodologie

haut du document

Périodicité

Variable

Dates d'observation

Baromètre santé médecins généralistes : 1992, 1993, 1994, 1998, 2003, 2009
Enquête auprès des pharmaciens : 1998, 2003

Approche

Quantitative

Unité statistique

Individu

Champ d'observation

Médecins généralistes exerçant une activité libérale.
Pharmaciens titulaires d’une officine.

Méthode d'échantillonnage

Tirage aléatoire à partir du fichier Cegedim® des médecins généralistes libéraux et du fichier téléphonique des pharmaciens titulaires d’officine.

Durée d'observation

11 semaines (novembre 2008 - janvier 2009)

Biais de couverture de la source par rapport au champ d'observation

Les médecins et pharmaciens qui ne font pas partie du fichier Cegedim® / fichier téléphonique ; ceux injoignables (malgré les relances), absents de longue durée ou ayant déménagé n’ont pu être enquêtés.

Champ géographique

France métropolitaine

Découpage géographique possible

Région

Champ toxicologique

Tabac, alcool et drogues illicites

Définition toxicologique retenue ou nomenclature

Nombre d'unités statistiques observées

Médecins généralistes : 2 083 en 2009
Pharmaciens : 1 062 en 2003

Taux de couverture

1 médecin sur 30 et 1 pharmacien sur 26
Taux de refus : 30,9 % pour les médecins en 2009 et 9 % pour les pharmaciens en 2003

Recueil de données

Enquêteurs professionnels par téléphone et utilisation du système CATI

Données recueillies

Questionnaire médecins 2009
Questions relatives aux drogues illicites :
- nombre de patients dépendants aux opiacés (dont sous traitement de substitution)
- nombre de patients dépendants aux autres substances illicites (cannabis, cocaïne, amphétamines, ecstasy)
- opinions sur les drogues illicites
- mode de prise en charge (seul ou en liaison avec une structure spécialisée)
Autres questions :
- signalétique du médecin
- comportements personnels de santé : vaccination
- pratique médicale et opinions : vaccination, VIH, hépatite C et IST, prévention et éducation du patient, prescription de médicaments, prise en charge des problèmes d’addiction (tabac, alcool, drogues illicites), accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Questionnaire pharmaciens 2003

Questions relatives à la toxicomanie :
- nombre de clients toxicomanes par semaine
- motif de leur venue : traitement de substitution, achat de seringues/Stéribox®
- niveau d’information
- opinions sur la drogue
- engagement dans un programme d’échange de seringues
Autres questions :
- signalétique du pharmacien
- comportements personnels de santé : consommation de tabac, alcool, médicaments psychotropes, vaccination, dépistage du VIH et du VHC, utilisation du préservatif
- pratique et opinions relatives à : vaccination, consommation de tabac et d’alcool, suivi des personnes séropositives ou diabétiques, dépistage des cancers, contraceptifs oraux, confidentialité, distribution de médicaments
- activité professionnelle et opinions (travail en réseau, formation, rôle du pharmacien, satisfaction...)

Qualité et fiabilité des données

Bonne. Le recueil des données par téléphone assisté par le système CATI permet un contrôle direct et étroit de la qualité de travail des enquêteurs : appréciation de la formulation des questions et de la codification des réponses, analyse en temps réel des difficultés rencontrées et réflexion méthodologique plus approfondie
- les taux de non-réponses par variable sont faibles.

Diffusion

haut du document

Délai de diffusion des résultats

n + 24 mois

Principal mode de diffusion des résultats

Rapport

Bibliographie

- Gautier A. (dir.), "Baromètre santé médecins généralistes 2009", Saint-Denis, Inpes, coll. Baromètres santé, 2011, 266 p.
- Gautier A. (dir.), "Baromètre Santé médecins/pharmaciens 2003", Saint-Denis, INPES, 2005, 271 p.

Observations

haut du document

- En 2003, l’enquête « Baromètre santé médecins généralistes » et l’enquête auprès des pharmaciens d’officine ont été fusionnées.
- L’enquête Baromètre Santé Médecins Généralistes 94/95 ne comprenait pas de module drogues illicites, ni celles auprès des pharmaciens avant 2003.
- Les questions relatives aux drogues illicites ne portent que sur la prise en charge et les opinions des médecins mais pas sur les consommations personnelles.
- L’enquête auprès des pharmaciens n’a pas été reconduite en 2009 : les derniers résultats pour cette population datent donc de 2003.

Synthèse

haut du document

En 2003, plus de 8 pharmaciens sur 10 recevaient au moins un toxicomane par mois dans leur officine. Parmi les pharmaciens concernés, 70 % délivraient à la fois des traitements de substitution et des seringues ou des Stéribox®, 16 % uniquement des seringues ou des Stéribox®. Ces proportions étaient en hausse par rapport à 1998.
[Extrait de : Pin S., «Drogues. La prise en charge des patients toxicomanes», in Gautier A. (dir.), "Baromètre Santé médecins/pharmaciens 2003", Saint-Denis, INPES, 2005, pp.164-189].  

En 2009, près d’un tiers des médecins généralistes déclare ne voir aucun usager dépendant aux opiacés mais près de la moitié (49,2 %) en reçoit au moins un par mois. Ce chiffre apparaît en nette augmentation par rapport à 2003 (34,0 %). Au total, les médecins généralistes voient en moyenne 1,8 usager dépendant aux opiacés par mois vs 1,6 en 2003. Parmi ces médecins, 87,2 % prescrivent des traitements de substitution, majoritairement de la buprénorphine haut dosage (76,9 %). La place des personnes dépendantes aux opiacés parmi les patients en médecine de ville apparaît plus élevée en 2009 qu’en 2003. Selon les données de ce Baromètre santé, elles seraient environ 110 000 à avoir recours aux médecins généralistes.
S’agissant du cannabis, les médecins qui voient au moins cinq patients par mois au titre de ce produit sont peu nombreux (4,6 %). Tandis que les opinions sur les drogues en général s’avèrent assez stables dans le temps, celles portant sur le cannabis ont évolué depuis 1998, vers un « durcissement ».
Seul un médecin généraliste sur cinq déclare voir au moins un patient pour une dépendance aux produits stimulants comme la cocaïne, l’ecstasy ou les amphétamines.
[Extrait de : Gautier A., (dir.), "Baromètre santé médecins généralistes 2009", Saint-Denis, Inpes, coll. Baromètres santé, 2011, 266 p.]

Pour en savoir plus

haut du document

Baromètre santé Médecins généralistes 2009

 

 

Retour page principale

Haut du document

Dernière mise à jour : novembre 2018