Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page.

Type de source : Dispositif spécifique d'observation

Type de substance considéré : Alcool, tabac, drogues illicites

Population concernée : Population particulière

 

Système d'observation des actions de prévention liée aux drogues licites et illicites (RELIONPREDIL)

 

Accès rapides :

- Organisation et financement
- Objectifs
- Méthodologie
- Diffusion
- Observations
- Synthèse
- Pour en savoir plus

 

Organisation et financement

haut du document

Maître d'oeuvre

Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT)

Responsable

Carine Mutatayi - OFDT, 3 avenue du Stade de France - 93218 Saint-Denis Cedex

Financement et collaboration

Comité de pilotage :
- Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILD&CA)
- Direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO)
- Secrétariat général de l’enseignement catholique
- Direction générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP)
- Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER)
- Mission de lutte anti-drogue (MILAD)
- Direction centrale de sécurité publique (DGPN)
- Direction générale de la Gendarmerie nationale (DGGN)
- Direction générale du travail
- Association nationale des intervenants en toxicomanie et addictologie (AniteA)
- Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA)

Objectifs

haut du document

- Documenter les principales caractéristiques des actions locales de prévention liées aux drogues licites et illicites (alcool, tabac, médicaments psychotropes, cannabis, ecstasy, produits dopants...), notamment en ce qui concerne les méthodes d’intervention.
- Repérer les évolutions des pratiques de prévention, à différentes échelles du territoire, à travers des repères simples sur ce qui se fait dans le domaine, auprès de qui, grâce à qui, quand, où et comment.

Méthodologie

haut du document

Périodicité

Variable

Dates d'observation

- Novembre 2005 : phase test sur les actions conduites en 2004-2005
- Premier trimestre 2007 : enquête sur les actions conduites en 2005-2006
- Premier trimestre 2011 : enquête sur les actions conduites au cours de l’année 2010

Approche

Quantitative

Unité statistique

Action de prévention lors de l’année civile n-1 ou de l’année scolaire allant de septembre n-2 à juin n-1.

Champ d'observation

Actions de prévention adressées à un public identifié directement concerné par le risque ou l’existence de consommations de drogues licites ou illicites.

Méthode d'échantillonnage

- Test 2005 sur 3 départements (Côte d'Or, Haut-Rhin, Ille et Vilaine) : exhaustif sur les structures potentiellement conductrices d’actions, dans les trois départements-tests
- Enquête 2007 dans 9 régions : Alsace, Bretagne, Bourgogne, Champagne Ardennes, Ile de France, Limousin, Midi Pyrénées, PACA et Rhône Alpes ; couvrant 13 académies.
- Enquête 2011 : Rhône-Alpes

Durée d'observation

Premier trimestre de l'année scolaire n

Biais de couverture de la source par rapport au champ d'observation

La participation à l’enquête est volontaire.

Champ géographique

2007 : Alsace, Bretagne, Bourgogne, Champagne Ardennes, Ile de France, Limousin, Midi Pyrénées, PACA et Rhône Alpes.
2011 : Rhône Alpes

Découpage géographique possible

Département

Champ toxicologique

Alcool, cannabis, cocaïne, ecstasy, héroïne, tabac, médicaments psychoactifs

Définition toxicologique retenue ou nomenclature

- Action : tout événement destiné à un public donné, mobilisant des ressources données dans un but prédéfini et dans un temps clairement délimité (on doit pouvoir dire aisément quand l’action a commencé et quand elle a fini). Toutes initiatives qui participent des mêmes objectifs, auprès d’un ou plusieurs groupes de même catégorie constituent une même action. Si l’une de ces deux composantes diffère, on a à faire à autant d’actions distinctes que de combinaisons différentes.
- Actions de prévention ciblées par l’enquête : actions destinées à empêcher la survenue des consommations dommageables, délivrées à un public directement concerné par cette question, dans un espace et une durée déterminés (excluant donc les actions dirigées vers des acteurs relais et celles délivrées de façon individuelle, telles celles relevant de l’écoute, du conseil...).

Nombre d'unités statistiques observées

487 actions menées en 2010, dont 410 (84 %) dans des établissements d’enseignement secondaire

Taux de couverture

Taux de réponse de 14 % dans les établissements d’enseignement, de 21 % dans le secteur associatif et de 100 % pour les services spécialisés de police et gendarmerie

Recueil de données

Le questionnaire est accessible via Internet et son remplissage se fait en ligne, grâce à un accès sécurisé.
Les données sont ainsi centralisées à l’OFDT qui redistribue les données départementales aux Cirdd concernés, après un contrôle des saisies (extraction des enregistrements multiples, ...).
Toutes les structures susceptibles de mener une action de prévention telle que celles ciblées par l’étude sont contactées. Si elles sont concernées, elles sont invitées à remplir le questionnaire au moyen de codes d’accès individuels qui leur sont confiés. Dans le cas contraire, elles sont invitées à se faire connaître comme non concernées par l’enquête. Les structures sollicitées sont : des associations, établissements d’enseignement secondaire, services de Police et de Gendarmerie, services universitaires de médecine préventive, services de santé au travail.

Données recueillies

Le questionnaire comprend 36 questions pour chaque action (une structure pouvant mener plusieurs actions) sur les thèmes : contexte politique et professionnel, financements et ressources, publics destinataires, produits visés, acteurs impliqués, pratiques de prévention.

Qualité et fiabilité des données

Pour optimiser la qualité (et la sincérité) du remplissage, le circuit de recueil est indépendant des filières de financement ; par ailleurs, le questionnaire et le traitement des données sont anonymes.

Diffusion

haut du document

Délai de diffusion des résultats

n + 6 mois

Principal mode de diffusion des résultats

Rapport

Bibliographie

- Mutatayi C., « RELIONPREDIL 2011 - Actions de prévention des usages de drogues illicites et licites en Rhône-Alpes », OFDT, Saint-Denis, 2012, 54 p.

Observations

haut du document

 

Synthèse

haut du document

De multiples professionnels, acteurs potentiels en milieu scolaire, universitaire, judiciaire ou dans le monde du travail, notamment, ont été conviés à décrire leurs actions en la matière. Près de 500 actions ont été documentées, reflétant néanmoins des taux de réponses variables selon les catégories professionnelles. Les résultats distinguent les témoignages des trois grandes catégories d’acteurs intervenant en milieu scolaire : la communauté scolaire, les gendarmes et policiers spécialisés et les intervenants associatifs.
Les actions de prévention des usages de drogues demeurent centrées sur les « grands ados » (15-18 ans), au collège et au lycée. Elles abordent généralement la plupart des produits, licites ou illicites. Les ressources extérieures aux établissements sont souvent mobilisées, malgré des budgets modestes. Les actions sont souvent reconduites d’une année à l’autre mais demeurent ponctuelles : 6 sur 10 consistent en une unique séance annuelle. Les réponses recueillies suggèrent la difficulté de coordination des acteurs sur le contenu de leurs interventions respectives.

.

Pour en savoir plus

haut du document

Rapport RELIONPREDIL 2011

 

 

Retour page principale

Haut du document

Dernière mise à jour : décembre 2016