Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page.

Type de source : Données de vente

Type de substance considéré : Alcool

Population concernée : n.a.

 

Ventes d'alcool

 

Accès rapides :

- Organisation et financement
- Objectifs
- Méthodologie
- Diffusion
- Observations
- Synthèse
- Pour en savoir plus

 

Organisation et financement

haut du document

Maître d'oeuvre

Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)

Responsable

Section consommation des ménages - INSEE - 75560 Paris cedex 12

Financement et collaboration

Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT)
Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI)

Objectifs

haut du document

Disposer d’un indicateur objectif  sur la quantité d’alcool consommé en France (et sa répartition en différents types de boissons : vins, bières, etc.)

Méthodologie

haut du document

Périodicité

Annuelle

Dates d'observation

Depuis 1990

Approche

Quantitative

Unité statistique

Litre d'alcool pur

Champ d'observation

Ventes d'alcool en France

Méthode d'échantillonnage

Durée d'observation

Permanente

Biais de couverture de la source par rapport au champ d'observation

Evaluation difficile des quantités d’alcool autoconsommées par les exploitants agricoles ou des quantités d’alcool vendues mais non déclarées.

Champ géographique

France

Découpage géographique possible

Champ toxicologique

Boissons alcoolisées (vin, bière, autres boissons fermentées (cidre, poiré...), produits "intermédiaires" tels que vins doux naturels, vins de liqueurs..., spiritueux)

Définition toxicologique retenue ou nomenclature

Notion d'alcool pur obtenu par conversion des volumes consommés et du degré d'alcool des différentes boissons.

Nombre d'unités statistiques observées

Taux de couverture

Recueil de données

Les différentes boissons alcoolisées sont soumises à des droits d’accises (taxes indirectes à la consommation de certaines boissons alcoolisées). L’assiette (quantité de produit en volume ou quantité d’alcool contenu) et le taux des droits d’accises différent selon les catégories d'alcool. Le recouvrement de ces droits permet de reconstituer les volumes de boissons alcoolisées mises à la consommation sur le territoire français.

Données recueillies

Recettes fiscales pour les différents types de boissons alcoolisées.

Qualité et fiabilité des données

Diffusion

haut du document

Délai de diffusion des résultats

n + 6 mois

Principal mode de diffusion des résultats

Données consultables sur le site de l’OFDT (www.ofdt.fr)

Bibliographie

Observations

haut du document

Synthèse

haut du document

Depuis le début des années 1960, les quantités d’alcool mises en vente en France ont fortement diminué. En 1961, les quantités d’alcool par habitant âgé de 15 ans et plus s’élevaient à  26 litres d’alcool pur. Un peu plus de quarante ans plus tard, ces montants étaient divisés par deux et la tendance à la baisse se poursuit encore jusqu’en 2016. Sur le long terme, cette baisse est entièrement imputable  à la diminution des quantités de vin. Ce n’est plus tout à fait le cas pour la période 2000 - 2016 : si ce sont toujours les quantités de vins qui baissent le plus fortement (-19 %), celles de spiritueux ont diminué de 9 % et celles de bières de 4 %.

En 2016, le nombre de litres d’alcool pur correspond en moyenne à près de 2,6 verres « standard » (1 verre standard contient environ 10 g d’alcool pur) consommés chaque jour par chaque habitant âgé de 15 ans et plus. Cette moyenne recouvre une très grande diversité de comportements, certains ne buvant pas du tout d’alcool ou rarement, d’autres buvant des quantités beaucoup plus élevées. Toutes les enquêtes de consommation montrent que les hommes boivent des quantités d’alcool nettement plus importantes que les femmes. Les hommes âgés de 15 ans et plus consomment donc en moyenne nettement plus que 2,6 verres d’alcool par jour et les femmes moins.

Pour en savoir plus

haut du document

Consulter Quantité d’alcool consommé par habitant âgé de 15 ans et plus depuis 1961 (en litres équivalents d’alcool pur)

 

 

Retour page principale

Haut du document

Dernière mise à jour : novembre 2017