Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page.

Type de source : Données de vente

Type de substance considéré : Tabac

Population concernée :

 

Ventes de substituts nicotiniques

 

Accès rapides :

- Organisation et financement
- Objectifs
- Méthodologie
- Diffusion
- Observations
- Synthèse
- Pour en savoir plus

 

Organisation et financement

haut du document

Maître d'oeuvre

Groupement pour l’élaboration et la réalisation de statistiques (GERS)

Responsable

GERS - 100/101 Quartier Boieldieu - 92042 Paris La Défense Cedex

Financement et collaboration

Laboratoires pharmaceutiques adhérents

Objectifs

haut du document

Production et analyse des statistiques sur les ventes de produits pharmaceutiques

Méthodologie

haut du document

Périodicité

Recueil en continu

Dates d'observation

Depuis 1974

Approche

Quantitative

Unité statistique

Unités de vente et chiffre d’affaires

Champ d'observation

Livraisons des grossistes répartiteurs aux officines (hors hôpitaux)

Méthode d'échantillonnage

Exhaustif

Durée d'observation

Enregistrement en continu

Biais de couverture de la source par rapport au champ d'observation

Champ géographique

France métropolitaine

Découpage géographique possible

Département

Champ toxicologique

Produits de la désintoxication tabagique

Définition toxicologique retenue ou nomenclature

Produits identifiés par leur code CIP, qui est également le numéro d’ampliation du dossier d’autorisation de mise sur le marché (AMM). Liste d'environ 185 produits, mise à jour chaque mois.

Nombre d'unités statistiques observées

4,5 millions de boîtes distribuées aux officines en 2015, pour un chiffre d’affaires de 105,4 millions d’euros.

Taux de couverture

100 % des grossistes et 100 % des officines

Recueil de données

Données recueillies

- ventes de chacun des produits identifiés comme un produit de la désintoxication tabagique (type de produit, marque et conditionnement)
- chiffre d’affaires (prix fabricant)

Qualité et fiabilité des données

Diffusion

haut du document

Délai de diffusion des résultats

n + 1 mois

Principal mode de diffusion des résultats

Données payantes, disponibles en priorité à l’industrie pharmaceutique, néanmoins disponibles pour d’autres établissements après accord des laboratoires pharmaceutiques concernés
Données publiées dans le tableau de bord tabac de l’OFDT (https://www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/tableau-de-bord-tabac/)

Bibliographie

Observations

haut du document

Le mode de collecte des données ne permet pas de connaître :
- les ventes aux consommateurs (mais les stocks en officine sont apparemment faibles; néanmoins, les ventes mensuelles sont très marquées par l’activité des officines ou des grossistes - notamment la baisse d’activité durant la période estivale - et reflètent moins bien la saisonnalité des achats de substituts nicotiniques que les ventes directes aux consommateurs)
- les ventes aux hôpitaux
À partir des données de ventes, il est possible d’estimer le nombre de patients traités par des substituts nicotiniques et des médicaments d’aide à l’arrêt en considérant que la durée moyenne de traitement est de 1 mois (compte tenu des échecs précoces), soit 60 comprimés de Zyban® ou de Champix® ou 30 patchs ou 300 formes orales (estimation de l’Office français de prévention du tabagisme - OFT).

Synthèse

haut du document

La hausse des ventes en pharmacie de traitements pour l’arrêt du tabac constatée en 2015 fait suite à deux années de baisse : on compte 1 825 779 « patients traités » contre 1 603 839 en 2014, soit 13,5 % de plus. Il s’agit de la plus forte hausse enregistrée depuis 2007 (+ 36 %), année de mise sur le marché du Champix®. Néanmoins, le niveau des ventes apparaît toujours bien inférieur à celui observé au début des années 2010.
Cette situation tranche avec celle observée en 2013 et 2014, imputée en grande partie à la cigarette électronique qui apparaissait aux yeux de ses utilisateurs comme un outil de sevrage, faisant reculer le recours aux traitements « classiques ». Cette inversion de tendance pourrait donc s’avérer être seulement un « rattrapage » partiel des ventes non effectuées, puisque le niveau reste encore très inférieur (- 23 %) à celui de l’année 2012.

Pour en savoir plus

haut du document

Tableau de bord tabac

 

 

Retour page principale

Haut du document

Dernière mise à jour : décembre 2016