Actualités rss.gif

Pratiques de jeux d'argent et de hasard sur internet

Pratiques de jeux d'argent et de hasard sur internet

Paris, le 16 novembre 2022

L’enquête E-Games 2021, menée auprès de 1 983 panélistes, fait le point sur les pratiques de jeux d’argent et de hasard (JAH) sur Internet en France. Cette nouvelle photographie des pratiques de JAH en ligne intervient après deux années marquées par une crise sanitaire inédite et plusieurs confinements de la population, qui ont eu des impacts sur le bien-être collectif, la santé mentale, les usages de substances psychoactives mais également sur les pratiques numériques des Français qui se sont intensifiées.

Les difficultés rencontrées par les joueurs en ligne dans l’enquête se révèlent importantes. Ce constat peut s’expliquer par la part des joueurs ayant pratiqué une activité de jeu non régulée, auprès d’opérateurs qui ne mettent en place aucune politique de prévention du jeu excessif, ainsi que par la nature des activités non régulées, en particulier les machines à sous et les jeux de casino.

En savoir plus
État des connaissances sur les paris sportifs en ligne

État des connaissances sur les paris sportifs en ligne

Paris, le 15 novembre 2022

La pratique des paris sportifs en ligne s’est fortement développée depuis 2015. Outre leur popularité et leur facilité d’accès, plusieurs facteurs contribuent au dynamisme de cette activité : les avancées technologiques répétées, les profits financiers générés, l’ouverture à la concurrence des jeux en ligne, l’influence de la publicité, des sollicitations commerciales et des gratifications financières, ainsi que l’attractivité de l’offre, en constant renouvellement.

Bien que cette pratique de jeu suscite des interrogations, notamment sur leur potentiel caractère addictif, l’état des connaissances sur la pratique des paris sportifs dite « problématique » est encore embryonnaire. Toutefois, le développement de travaux de recherche dédiés constituent un enjeu majeur pour les pouvoirs publics et les acteurs de santé, afin d’être mieux outillés pour protéger les populations vulnérables et prévenir les comportements de jeu excessif.

En savoir plus
Usages de drogues et conditions de vie des

Usages de drogues et conditions de vie des "mineurs non accompagnés"

Paris, le 24 octobre 2022

Il ressort des observations du dispositif TREND que les usages de drogues de certains mineurs non accompagnés ne peuvent se comprendre que dans l’intrication biographique entre la vie dans le pays d’origine, le projet migratoire, la migration en tant que telle, et les conditions de vie dans le(s) pays de destination. Les contextes de vie accroissent les risques sanitaires, notamment ceux liés à la vie dans la rue et à des usages importants de substances psychoactives.

Plus globalement, face aux multiples problématiques qui caractérisent les mineurs non accompagnés usagers de drogues et à la relative inadaptation des réponses existantes, cette note met en relief l’importance, soulignée par de nombreux acteurs, de bénéficier de dispositifs s’appuyant sur un accompagnement pluridisciplinaire et un cadre de fonctionnement adapté servant de passerelle entre la vie dans la rue et les structures de droit commun de l’ASE.

En savoir plus
Le Point SINTES n° 8 : 527 produits collectés en 2021

Le Point SINTES n° 8 : 527 produits collectés en 2021

Paris, le 9 septembre 2022

Le Système d’identification national des toxiques et des substances (SINTES) est un dispositif piloté par l’OFDT depuis 1999 dans le but de décrire la composition des produits psychoactifs circulants en France. Il se fonde sur l’étude des produits issus de la collecte auprès d’usagers, réalisée par des collecteurs qui restituent les résultats après analyse des échantillons par les laboratoires partenaires. Au total, 527 collectes ont été réalisées par le réseau de collecteurs, majoritairement suite à la survenue d’effets indésirables ou inattendus. La majorité des produits étaient conformes par rapport au contenu annoncé lors de la cession du produit.

Les observations principales pour l’année 2021 sont d’une part l’augmentation de la part des collectes avec une teneur en cocaïne élevée (supérieure à 70 % de la masse totale du produit), parfois sans aucun produit de coupe, et d’autre part la poursuite du phénomène des herbes adultérées aux cannabinoïdes de synthèse. Les observations concernant l’héroïne fortement coupée sont similaires à celles de 2020.

Les cathinones de synthèse ont fait l’objet de 44 collectes en 2021, avec une prédominance des échantillons de 3-MMC.

Un total de 32 nouveaux produits de synthèse ont été identifiés en France en 2021, avec l’apparition des opioïdes synthétiques et la progression des cannabinoïdes de synthèse.

En savoir plus
Les usages psychoactifs du protoxyde d'azote

Les usages psychoactifs du protoxyde d'azote

Paris, le 30 août 2022

L'OFDT publie le Tendances n°151 sur les consommations de protoxyde d’azote pour ses effets psychoactifs. Quelles sont les évolutions d’accès au produit ? Comment s’inscrivent les consommations de protoxyde d’azote dans les sociabilités juvéniles et festives ? Quelles perceptions du risque sont associées à l’usage ?

Cette enquête s’appuie sur des observations et des entretiens individuels réalisés auprès de consommateurs par le dispositif Tendances récentes et nouvelles drogues (TREND), piloté par l’OFDT, et par Sociotopie, atelier de recherche réunissant sociologues et anthropologues dans le cadre d'un projet financé par l'Agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France.

Produit de «convivialité» s’intégrant souvent à des polyconsommations, le protoxyde d’azote est particulièrement accessible et perçu comme présentant peu de risques sanitaires par les usagers, malgré le renforcement de la règlementation depuis 2018 et le déploiement de campagnes de prévention pour limiter son usage.

En savoir plus
Les jeux d'argent et de hasard en France en 2021

Les jeux d'argent et de hasard en France en 2021

Paris, le 26 août 2022

L'OFDT publie le bilan annuel des dernières données et évolutions des jeux d'argent et de hasard (JAH) en France, qui souligne l'impact de la crise sanitaire sur l'offre de jeux et la reprise de l'activité des joueurs depuis 2021.

En outre, les résultats soulignent en 2021 un fort rebond du chiffre d'affaires des opérateurs de jeux, qui enregistre une hausse de 7% pour un montant total d'environ 10,7 milliards d'euros, rattrapant rapidement le niveau d'avant crise. L'OFDT observe une progression de la part de marché des opérateurs de jeux en ligne agréés, passant de 17,4 % en 2020 à plus de 20 % en 2021, et d'une dépense des ménages consacrée aux jeux qui atteint 201 euros en 2021 contre 190 euros en 2020. Cette croissance s'accompagne en 2021 d'une évolution des pratiques de jeux avec un recours plus fréquent à l’offre de jeu sur Internet.

En savoir plus
Contextes, motivations et régulations du jeu vidéo chez les adolescents

Contextes, motivations et régulations du jeu vidéo chez les adolescents

Paris, le 28 juillet 2022

La deuxième Note de résultats publiée par l'OFDT ce mois-ci s'intéresse aux pratiques de jeux vidéo chez les adolescents et préadolescents de 11 à 15 ans.

Dans le prolongement de la Matinale du 1er juin sur les "pratiques d'écrans" et de jeux vidéo à l'adolescence, cette publication illustre, par des récits d’expérience recueillis lors d’entretiens semi-directifs, les attraits des jeux vidéo et comment ces pratiques s’intègrent, parmi d’autres activités, aux sociabilités juvéniles. L’espace vidéoludique permet la continuité, voire le renforcement, des relations amicales.

Différents modes de régulations de la pratique sont mis en oeuvre et se répondent, sur les plans individuel, familial ou à l’échelle de la communauté de joueurs. Leur équilibre construit des pratiques de jeu raisonnées, contrôlées. Le jeu vidéo offrirait-il un terrain pertinent afin d’éprouver et renforcer des compétences psychosociales entre pairs ? Existe-t-il un avenir pour le jeu vidéo comme espace-relais de prévention des conduites à risque ?

En savoir plus
Usages de drogues chez les adolescents de Martinique, Guyane et La Réunion

Usages de drogues chez les adolescents de Martinique, Guyane et La Réunion

Paris, le 8 juillet 2022

Les résultats des volets martiniquais, guyanais et réunionnais de l’enquête EnCLASS 2021 indiquent que les usages de tabac, d’alcool et de cannabis suivent globalement une tendance à la baisse à l’instar de ce qui est constaté en France métropolitaine et dans les pays voisins. De même, comme dans le reste de la France, les usages de chicha se maintiennent, tandis que l’usage de la cigarette électronique progresse.

On note cependant que par rapport à la France métropolitaine, les élèves de 3e de La Réunion sont moins consommateurs d’alcool, tandis que ceux de Guyane sont moins consommateurs de cannabis, mais davantage d’alcool. La Guyane présente un profil atypique : les niveaux d’usage d’alcool y sont élevés dès l’entrée au collège, tandis que les niveaux d’usage de cannabis restent bas, sans se diffuser au cours du lycée.

En savoir plus
Les pratiques professionnelles dans le champ de l'addictologie

Les pratiques professionnelles dans le champ de l'addictologie

Paris, le 28 juin 2022

Fondé sur une enquête qualitative menée auprès d’intervenants en addictologie, ce numéro de Tendances montre d’abord que, au-delà des identités professionnelles et des mandats des structures, les interventions auprès des usagers placent l’impératif d’adaptation à l’usager au coeur d’une activité de soutien. Celle-ci est pensée comme un accompagnement de la personne au jour le jour dans la gestion de ses difficultés relationnelles, émotionnelles et dans son rapport aux produits consommés.

Ensuite, ce numéro met au jour des divergences entre les intervenants et entre les structures concernant l’accueil et le suivi d’usagers parfois perçus comme « non conformes ». Ces divergences mettent en lumière des seuils variables à partir desquels les intervenants estiment que l’accompagnement doit être limité ou suspendu.

En savoir plus
La méthamphétamine en Polynésie française

La méthamphétamine en Polynésie française

Paris, le 27 juin 2022

La multiplication des interpellations, des procès, des témoignages publics et des prises de parole politiques a fait en quelques années de l’ice, métamphétamine importée sous forme de crisyaux, un problème public majeur. Le récit des conséquences dramatiques de la consommation d’ice pour certaines familles, de la multiplication des actes violents liés à la consommation et au trafic ainsi que de la criminalisation des réseaux a érigé l’ice au rang de « fléau ». L’ice est ainsi perçue comme une menace pour l’équilibre de la société polynésienne.

Une enquête de terrain menée entre 2019 et 2021 montre que cette le phénomène est essentiellement traité dans un cadre répressif. L’ice est rarement considérée dans les discours médiatiques et politiques comme un problème de santé publique. Ainsi, l’accompagnement social et l’offre de soin demeurent les parents pauvres de la lutte contre la drogue. Or, seule une politique sociale et sanitaire ambitieuse semble à même de pouvoir apporter une réponse durable aux problèmes d’addiction.

En savoir plus
Guide méthodologique du dispositif SINTES

Guide méthodologique du dispositif SINTES

23 juin 2022

Le Système d’identification national des toxiques et des substances (SINTES) recueille des informations sur la composition chimique des produits circulants, piloté par l’OFDT. Il permet la collecte de produits auprès d'usagers fréquentant des structures d’accueil en addictologie ou d’autres structures médicosociales. Les produits sont ensuite analysés en laboratoire. Les données collectées contribuent aux systèmes d’alerte sanitaire national (Signal drogues) ou européen (Early Warning System).

Le dispositif concentre son activité sur l’analyse des échantillons provoquant des effets indésirables ainsi que ceux présentant une composition nouvelle, voire inhabituelle. Il permet la remontée d’informations rapide, afin d’informer les usagers, les professionnels de terrain ainsi que les pouvoirs publics de la composition de ces échantillons particuliers. Il s’appuie pour cela sur un réseau de coordinations locales implantées dans des agglomérations métropolitaines et ultramarines.

En savoir plus