Actualités rss.gif

Décès directement liés aux drogues

Décès directement liés aux drogues

Paris, le 15 juillet 2019

Combien de personnes décèdent chaque année en France après une consommation de substances psychoactives (drogues illicites ou médicaments opioïdes) ? Quelles substances sont le plus souvent en cause  et quelles évolutions peut-on observer ? L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies consacre un numéro de sa publication Tendances à ces questions, dans un contexte où il semble que les risques ne pèsent plus uniquement sur les seuls usagers de drogues mais aussi sur des personnes qui consomment ces produits avec un objectif initial de lutte contre la douleur. Rédigée par Anne-Claire Brisacier, Christophe Palle et Michel Mallaret responsable du Centre Régional de Pharmacovigilance et du Centre d’Évaluation et d’Information sur la Pharmacodépendance-Addictovigilance de Grenoble,  l’analyse se penche sur les décès directement liés aux drogues (DDLD). Il s'agit des décès par intoxication survenant peu de temps après une consommation de substance(s) psychoactive(s). On parle de décès par surdose lorsque la quantité prise est supérieure à la dose limite tolérée par l’organisme. Par ailleurs, des consommations de produits tels que la cocaïne et le cannabis peuvent entraîner des complications cardiovasculaires peu après un usage et conduire au décès.

En savoir plus
Drogues, chiffres clés - Édition 2019

Drogues, chiffres clés - Édition 2019

Paris, le 26 juin 2019

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, l’OFDT publie la huitième édition de Drogues, chiffres clés. Ce document  rassemble en 8 pages les indicateurs chiffrés les plus récents et les plus pertinents pour quantifier et décrire le phénomène des substances psychoactives en France : consommations, contextes, trafics, conséquences sanitaires et pénales.  Drogues, chiffres clés repose sur les travaux de l’OFDT et ceux d’autres organismes impliqués dans le champ.

Une première partie permet d'estimer le nombre de consommateurs des principales substances licites et illicites parmi les 11-75 ans et de retracer les évolutions des usages des trois principaux produits à l'âge de 17 ans.  La deuxième section est centrée sur les données pour l’alcool, le tabac, le cannabis, la cocaïne, la MDMA/ecstasy, l’héroïne et les opioïdes, les médicaments psychotropes et les nouveaux produits de synthèse.

En savoir plus
APACHES - Attentes et PArcours liés au CHEmSex

APACHES - Attentes et PArcours liés au CHEmSex

Paris, le 26 juin 2019

Afin de mieux documenter le phénomène du chemsex en France, l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies a réalisé en 2018, à la demande de la Direction générale de la santé, une enquête sociologique qualitative.

Dénommée APACHES (Attentes et PArcours liés au CHEmSex)  celle-ci s'est appuyée sur des entretiens semi‐directifs approfondis réalisés auprès de 37 hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH).  Ce travail permet d'analyser la dynamique des trajectoires individuelles et l’expérience du chemsex, du point de vue des personnes impliquées dans ces pratiques.

Dans un contexte de montée d’inquiétudes et de signaux sanitaires associés, ce rapport rédigé par Maitena Milhet fait également le point sur les données de prévalence disponibles et recense un panel d’outils et interventions ayant fait preuve de leur intérêt en matière de réduction des risques et des dommages (RdRD) et d’accompagnement des personnes en difficulté.

En savoir plus
Circulation et échanges de substances psychoactives en milieu carcéral

Circulation et échanges de substances psychoactives en milieu carcéral

Paris, le 26 juin 2019

L’étude Circé (Circulation, consommation et échanges de substances psychoactives en milieu carcéral) conduite entre 2016 et 2018 se propose d'éclairer la question du marché des drogues en prison. Au total, près de 70 entretiens qualitatifs avec différents acteurs du monde pénitentiaire : détenus et ex-détenus (hommes, femmes, mineurs), professionnels pénitentiaires et personnel soignant ont été réalisés. Cette recherche, réalisée dans le cadre de l’appel à projet lancé par la Direction de l’Administration pénitentiaire au titre du  fonds de concours « stupéfiants » géré par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), dresse un état des lieux des substances psychoactives (stupéfiants, médicaments détournés de leur usage et alcool) présentes en détention. Les auteures du rapport, Caroline Protais et Marie Jauffret-Roustide,  étudient la manière dont ces substances sont introduites, mais aussi, l’organisation du marché, les relations sociales qui le sous-tendent et qu’il génère, ainsi que les réponses apportées par l’administration pénitentiaire et les unités sanitaires.

Plusieurs préconisations, destinées à prévenir les risques psycho-sociaux liés à l’instauration d’un marché des drogues en détention, sont égalementfaites au terme de ce rapport.

En savoir plus
Usages d'alcool, de tabac et de cannabis au collège et au lycée

Usages d'alcool, de tabac et de cannabis au collège et au lycée

Paris, le 11 juin 2019

L'Enquête nationale en collège et en lycée chez les adolescents sur la santé et les substances (EnCLASS) a été développée par les équipes de recherche françaises référentes des enquêtes internationales Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) et European School Survey Project on Alcohol and other Drugs (ESPAD).

Pour la première fois en 2018, plus de 20 000 collégiens et lycéens représentatifs des adolescents scolarisés en France métropolitaine âgés de 11 à 18 ans ont répondu simultanément à un questionnaire en ligne à propos de leurs comportements de santé et de leurs consommations de substances psychoactives. Les premiers résultats sont présentés dans le n° 132 de la revue Tendances.

En savoir plus
Légalisation du cannabis aux États-Unis : vers une régulation du marché ?

Légalisation du cannabis aux États-Unis : vers une régulation du marché ?

Paris, le 11 juin 2019

Alors que le cannabis reste interdit au niveau fédéral, dix États américains sur 50, ainsi que Washington DC, ont, depuis 2012, légalisé la culture, la vente, la détention et la consommation de cette substance à des fins récréatives à partir de 21 ans. Par ailleurs, 33 États américains en autorisent déjà l’usage « thérapeutique ».

L'OFDT vient d'actualiser une note initialement publiée en mars 2017 à partir des données disponibles les plus récentes. Elle décrit les modèles de régulation mis en place depuis 2014 par les différents États, en soulignant leurs convergences et leurs disparités. Par ailleurs, elle rend également compte des premiers effets de ces réformes en termes de développement du marché, d'impact sur le marché noir mais aussi en matière de santé publique, en particulier dans les deux premiers États américains qui ont entrepris de réguler le marché du cannabis : le Colorado et l'État de Washington.

En savoir plus
Prévention et RDR en milieu festif électro en mobilisant des pairs

Prévention et RDR en milieu festif électro en mobilisant des pairs

Paris, le 20 mai 2019

L’OFDT présente l’évaluation d’un programme de prévention et de réduction des risques en milieu festif électro-alternatif, réalisé dans le cadre d’une collaboration avec Santé publique France et la MILDECA (commission interministérielle CIPCA).

Dès 2004, le Service-en-amont, équipe de prévention du Centre Les Wads/CMSEA s’engage dans la réduction des risques et des dommages (RDRD) en milieu festif sur le territoire lorrain. En 2010, de jeunes bénévoles sont associés au dispositif afin de soutenir le travail d’un intervenant professionnel et offrir écoute, conseils préventifs et matériels de RDRD auprès de jeunes « fêtards », en particulier des « teufeurs » du milieu électro-alternatif. Le programme prend alors une dimension communautaire et de prévention par les pairs.

L’analyse met en perspective le relevé d’indicateurs de réalisation, une enquête en ligne auprès de teufeurs lorrains et la consultation de décideurs territoriaux, de professionnels de santé, de l’application de la loi, de l’événementiel musical, etc., ainsi que d’utilisateurs du dispositif (organisateurs de soirées ou usagers).

En savoir plus
Drogues : perceptions des produits, des politiques publiques et des usagers

Drogues : perceptions des produits, des politiques publiques et des usagers

Paris, le 25 avril 2019

Depuis 1999, l’OFDT quantifie les opinions et les perceptions de la population française sur les drogues et les politiques publiques associées grâce à l’enquête EROPP (Enquête sur les représentations, opinions et perceptions sur les psychotropes). Pour ce cinquième exercice, un échantillon de 2 001 individus, représentatif de la population française âgée de 18 à 75 ans, a été constitué selon la méthode des quotas. L’enquête permet d’observer la structuration des opinions autour d’enjeux présents dans le débat public, mais aussi de considérer l’évolution des opinions en France depuis vingt ans.

En 2018, l’enquête EROPP s’est focalisée sur cinq substances psychoactives : le tabac, l’alcool, le cannabis, la cocaïne et l’héroïne. Il s’agit en effet des substances les plus connues et spontanément identifiées comme drogues ou qui sont les plus diffusées en France.

Le n° 131 de Tendances évoque tout d’abord les connaissances liées aux drogues et leur dangerosité perçue. Dans un deuxième temps, il rend compte de l’adhésion des individus aux politiques publiques actuellement en vigueur ou faisant débat en France ou dans d’autres pays. Enfin, une dernière partie propose une synthèse des opinions relatives aux consommateurs de cannabis à travers une classification qui regroupe les individus ayant des points de vue proches. Quand cela est possible, les résultats sont comparés à ceux d’une des enquêtes précédentes.

En savoir plus
Tableaux de bord tabac du 1<sup>er</sup> trimestre 2019

Tableaux de bord tabac du 1er trimestre 2019

Paris, le 25 avril 2019

Les ventes de tabac ont continué de reculer au cours du premier trimestre 2019, de 6,7 % pour les cigarettes et de 6,3 % pour le tabac à rouler à jours de livraison constants par rapport au premier trimestre 2018.

Ces baisses sont le résultat des hausses de prix intervenues en mars 2018 mais aussi le 1er mars 2019 ; en effet, le prix du paquet de cigarettes de la marque la plus vendue est passé de 8 € à 8,80 € entre décembre 2018 et mars 2019.

Prolongeant et amplifiant les tendances de l’année précédente, les ventes de traitements pour l’arrêt du tabac sont en hausse de près de 35 % sur le premier trimestre comparé à la même période en 2018 et à jours constants. Cette évolution concerne tout particulièrement les timbres transdermiques dont l’augmentation des ventes atteint + 73 % relativement au premier trimestre 2018. Le passage au remboursement à 65 % des traitements obtenus sur prescription, mesure qui concerne depuis le 1er janvier toutes les spécialités disponibles sur le marché français, continue à avoir un fort impact.

Enfin, les appels traités par les tabacologues de Tabac info service ont augmenté de 8,3 % par rapport aux trois premiers mois de 2018.

En savoir plus
Drogues et addictions, données essentielles

Drogues et addictions, données essentielles

Paris, le 18 avril 2019

Engagé depuis 25 ans dans l’observation des drogues en France, l’OFDT produit régulièrement un ouvrage de synthèse documentant les questions clés sur l’ampleur et l’évolution du phénomène des addictions.
Qui consomme de l’alcool, du tabac, du cannabis et d’autres substances illicites? Quelles sont les conséquences sanitaires, sociales et pénales de ces usages ? Quel est l’état de l’offre ? Quelles réponses publiques sont apportées ?
L’édition 2019 de Drogues et addictions, données essentielles fournit, à propos de ces thématiques et de nombreuses autres, les données les plus récentes scientifiquement validées. Si la publication est centrée sur la France, l’ouvrage fournit des éléments de comparaisons internationales, principalement au plan européen dans le cadre des données collectées par le réseau de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA), agence de l’Union européenne, auquel appartient l’OFDT.

En savoir plus
Résultats de l’enquête Ad-femina

Résultats de l’enquête Ad-femina

Paris, le 8 mars 2019

Même si les premiers dispositifs d’addictologie s’adressant aux femmes sont apparus dans les années 1970, leur présence est jusqu’ici restée marginale dans l’offre de soins. Aujourd’hui, la question de l’amélioration du soin et de l’accompagnement des femmes usagères de drogues connaît une attention croissante de la part des pouvoirs publics comme des praticiens mais les données concernant les réponses apportées sont encore parcellaires.
C’est dans l’objectif de renforcer les connaissances sur ces sujets que l’OFDT a lancé, début 2018, l’enquête Ad-femina s’adressant, via un questionnaire auto-administré en ligne, aux CSAPA, aux CAARUD ainsi qu’aux ELSA et aux différents services hospitaliers, les invitant à décrire les actions développées en direction des publics féminins l’année précédente afin que soit dressé un état des lieux des dispositifs ou programmes mis en place. Les résultats de cette enquête sont présentés dans le n° 130 de Tendances.

En savoir plus
Tableau de bord 2019 « Traitements de substitution aux opiacés »

Tableau de bord 2019 « Traitements de substitution aux opiacés »

Paris, le 8 mars 2019

L’objectif du tableau de bord « Traitements de substitution aux opioïdes » réalisé par l’OFDT est de rassembler les éléments les plus récents émanant de différentes sources et de les présenter de manière synthétique. Il est actualisé annuellement afin de transmettre à l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) des données régulières sur le sujet.

En savoir plus