Actualités rss.gif

Composition des produits en circulation en 2017

Composition des produits en circulation en 2017

Saint-Denis, le 26 juin 2017

En 2017, le dispositif de veille sanitaire SINTES de l’OFDT a réalisé près de 500 collectes de produits à travers son réseau. La cocaïne représente un quart de ces collectes devant l'héroïne et la MDMA. Enfin, 105 collectes de NPS ont été effectuées, soit 60 collectes de plus qu’en 2016.

Le n° 4 du Point SINTES comprend notamment :

• une synthèse des résultats d'analyses des collectes SINTES,
• des explications plus détaillées à propos de certaines collectes,
• le répertoire actualisé des nouveaux produits de synthèse (NPS),
• la présentation de certaines données échangées avec l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA).

En savoir plus
Drogues et développement : vers de nouvelles perspectives ?

Drogues et développement : vers de nouvelles perspectives ?

Saint-Denis, le 26 juin 2018

À l’occasion de la journée internationale du 26 juin contre l’abus et le trafic de drogues instaurée par l’Organisation des Nations unies, l’OFDT met en ligne le onzième numéro de sa publication Drogues, enjeux internationaux. Celui-ci, intitulé "Drogues et développement : vers de nouvelles perspectives ?", propose un état des lieux sur la question du développement alternatif. Ce terme désigne un ensemble de mesures destinées à promouvoir la réduction des cultures illicites (cannabis, pavot, coca notamment) grâce à des programmes de réduction de la pauvreté et de développement durable, censées améliorer les conditions de vie matérielles des populations locales.
La notion de développement alternatif a émergé à la fin des années 1960. Cependant, les politiques qui lui étaient liées ont longtemps été conçues et mises en œuvre de façon déséquilibrée, du fait d’une approche sécuritaire privilégiant l’éradication.
Aujourd’hui, une série de mobilisations de la communauté internationale (dont la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies en avril 2016) favorise un rééquilibrage en faveur de ces initiatives et surtout leur inscription dans des politiques à long terme, alternatives légitimes et crédibles aux destructions forcées de cultures illégales. Ce sont ces deux aspects que présente la publication, en s’appuyant tout au long sur des exemples très concrets qu’il s’agisse du « modèle thaïlandais » ou des mesures actuellement déployées en Colombie (alors que le vainqueur de l'élection présidentielle du 17 juin dernier souhaite "corriger" les accords de paix).

En savoir plus
Appel à candidature 2018 pour le Prix scientifique MILDECA-OFDT

Appel à candidature 2018 pour le Prix scientifique MILDECA-OFDT

Saint-Denis, le 21 juin 2018

La deuxième édition du Prix scientifique « Drogues et Addictions » MILDECA-OFDT, d’un montant de 10 000 euros, récompensera cette année une équipe de recherche ayant produit des travaux innovants et prometteurs pour l’amélioration des interventions, pratiques professionnelles ou politiques publiques dans les domaines des sciences humaines et sociales, santé publique ou recherche clinique.

La sélection des lauréats sera confiée à un jury composé des membres du collège scientifique de l’OFDT et présidé par le professeur Bruno Falissard.

Le Prix scientifique sera décerné le 26 novembre 2018 à l’issue d’une journée dédiée à la recherche sur les drogues et les addictions devant un public de chercheurs, décideurs, professionnels du champ, citoyens.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au vendredi 21 septembre 2018.

En savoir plus
Substances et performance à l'adolescence - Résultats de l'enquête ESPAD 2015

Substances et performance à l'adolescence - Résultats de l'enquête ESPAD 2015

Saint-Denis, le 6 juin 2018

Cette note analyse les réponses des lycéens interrogés en 2015 lors de l'enquête European School Project on Alcohol and other Drugs (ESPAD) à propos de pratiques destinées à améliorer leurs performances à l'occasion d'activités sportives mais aussi dans le contexte de la préparation des examens.

L’utilisation de substances afin d’améliorer les performances sportives concerne un lycéen sur quinze (7 %). Le dopage sportif stricto sensu, soit l’utilisation de substances prescrites ou illicites, est bien moindre et ne concerne qu’un lycéen sur cinquante (2 %). Dans ces deux cas, il s’agit de comportements masculins, alors que le recours, plus fréquent, à des substances afin de lutter contre stress et fatigue s’avère être une conduite plus féminine. Enfin, un lycéen sur six (16 %) déclare avoir pris au cours des 12 derniers mois un produit dans le cadre de la préparation d’un examen. cette pratique est plus souvent déclarée par les filles.

En savoir plus
Veille législative mai 2018

Veille législative mai 2018

Saint-Denis, le 31 mai 2018

Le bulletin de veille législative du mois de mai 2018 est disponible en téléchargement.

En savoir plus
Tabagisme et paquet de cigarettes : opinions des adolescents de 17 ans

Tabagisme et paquet de cigarettes : opinions des adolescents de 17 ans

Saint-Denis, le 31 mai 2018

Destinée à éviter ou retarder l’entrée dans le tabagisme des nouvelles générations, la mise en place d’un conditionnement neutre pour les paquets de cigarettes est une mesure phare du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT), intervenue en France en janvier 2017. Afin de décrire l’état de l’opinion des populations les plus concernées lors de l’entrée en vigueur de cette mesure, l’OFDT a réalisé fin 2016 et début 2017 une enquête avec l’Institut national du cancer (INCa) auprès d’un échantillon représentatif de jeunes Français âgés de 17 ans en moyenne.

Les résultats de cette première enquête Paquet neutre, menée à un moment charnière - puisque concomitante au déploiement de ces conditionnements - sont publiés dans le n° 125 de Tendances. Un prochain exercice est d'ores et déjà prévu début 2019.

En savoir plus
L'offre, l'usage et l'impact des consommations de « chimique » à Mayotte : une étude qualitative

L'offre, l'usage et l'impact des consommations de « chimique » à Mayotte : une étude qualitative

Saint-Denis, le 16 mai 2018

Depuis le début des années 2010,  la consommation d’une substance appartenant à la famille des cannabinoïdes de synthèse, connue sous le nom de  « chimique » s’est développée  dans l'ïle de Mayotte, département français situé dans l'archipel des Comores. Initié à partir de cercles extrêmement restreints, l'usage  de « chimique » s’est étendu pour toucher des populations de plus en plus larges composées majoritairement d’adolescents et de jeunes hommes en situation précaire.  Afin de mieux cerner ce phénomène s’inscrivant par ailleurs dans un faisceau des multiples crises (sociale, migratoire, sécuritaire) que traverse la société mahoraise, l’Agence régionale de santé-océan Indien a confié une mission d’évaluation à l’OFDT.

À partir d’une analyse documentaire et d’une enquête sur le terrain menée au mois d’avril 2017, utilisant les outils mobilisés dans le cadre du dispositif de veille Tendances récentes et nouvelles drogues  ̶ groupes focaux, entretiens, questionnaires qualitatifs, observations ethnographiques  ̶   l’étude dresse un état des lieux de la situation. Elle propose également un certain de nombre de pistes de travail afin de construire une réponse publique à la hauteur des enjeux.

En savoir plus
Tableaux de bord tabac du 1<sup>er</sup> trimestre 2018

Tableaux de bord tabac du 1er trimestre 2018

Saint-Denis, le 24 avril 2018

Sur le premier trimestre 2018, les ventes de cigarettes ont reculé de 8,1 % et celles de tabac à rouler de 14,5 % à jours de livraison constants par rapport au premier trimestre 2017. La baisse des ventes de cigarettes s'est surtout produite au mois de mars à la suite d'une hausse de prix (environ 1 euro de plus en moyenne) intervenue le 1er mars : le recul est de 16,2 %, soit une des deux plus fortes diminutions intervenues sur un mois depuis 2004. Cette augmentation des prix semble avoir moins impacté les ventes de tabac à rouler, certes en nette diminution mais à un rythme constant depuis le début de l'année et dans la continuité de l'évolution observée en 2017. Ceci peut s'expliquer par le fait qu'il s'agit de la 3è hausse depuis janvier 2017 pour ce type de tabac et que les achats dans le réseau buraliste ont déjà beaucoup reculé depuis un an.

Les ventes de traitements pour l'arrêt du tabac sont en hausse de 10,7 % sur le premier trimestre comparé à la même période en 2017 et à jours constants, continuant à bénéficier de deux mesures : le passage de 50 € à 150 €, en novembre 2016, du remboursement forfaitaire de l'Assurance maladie et la réintégration du Champix dans la liste des spécialités ouvrant droit à ce remboursement (+ 279,7 %). Le nombre de bénéficiaires de ces forfaits pour les substituts prescrits a d'ailleurs progressé de 36,8 % en 2017 par rapport à 2016. Enfin, les appels traités par les tabacologues de Tabac info service ont légèrement augmenté : + 2,7 % par rapport aux trois premiers mois de 2017.

En savoir plus

GHB/GBL, éléments récents d'information

Saint-Denis, le 17 avril 2018

Cette note rassemble différents points relatifs à la diffusion du GHB/GBL et son évolution au cours des deux dernières décennies. Elle s'appuie sur les constats du dispositif Tendances récentes et nouvelles drogues (TREND) de l’OFDT.

En savoir plus
Les CAARUD en 2015

Les CAARUD en 2015 - Des inégalités dans l’offre de service de réduction des riques et des dommages (Tendances n° 124)

Saint-Denis, le 10 avril 2018

Depuis la mise en place des centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour les usagers de drogues (CAARUD) en 2004, la question de l’accès réel aux services de RdRD a régulièrement été posée. Ce numéro de Tendances se propose d’établir une première mesure des inégalités sociales et territoriales dans l’accès aux services de prévention et de santé de ces populations vulnérables. Il vise notamment à dresser un diagnostic de la situation avant l’entrée en vigueur de la loi de 2016. À travers l’exploitation des données d’activité des structures de RdRD en 2015 et une approche cartographique, le texte présente une comparaison des 13 nouvelles régions permettant d’examiner l'accessibilité des CAARUD pour les usagers.

En savoir plus

Usages et vente de crack à Paris - Un état des lieux 2012-2017

Saint-Denis, le 10 avril 2018

Si les usages de crack (cocaïne basée) semblent se développer sur l’ensemble du territoire national, le cas de la région parisienne n’est pas comparable à ce qui est observé dans le reste de la France. Les usagers y apparaissent nettement plus concentrés et l’usage visible concerne une population qui, dans sa grande majorité, se trouve dans une situation de vulnérabilité sociale extrême. La cocaïne basée y est l’objet d’une accessibilité sans faille et même croissante, en particulier pour les usagers les plus fragiles. Enfin, le produit y est exclusivement dénommé crack, focalisant toutes les représentations négatives attachées au monde des drogues : sous-produit de la cocaïne, considéré comme fortement adultéré et addictif, il représente en quelque sorte, la « drogue du pauvre », conduisant à la déchéance sociale.  

Ce document propose un éclairage sur les évolutions récentes à Paris et dans la zone limitrophe de Seine-Saint-Denis, à partir des données du site TREND Paris recueillies de 2011 à 2017 enrichies d’une extension en Seine-Saint-Denis en 2017, des données franciliennes de l’enquête ENa-CAARUD, menée à quatre reprises entre 2008 et 2015 dans les Centres d’accueil et accompagnement à la réduction des risques pour les usagers de drogues (CAARUD) et des données d’activités de plusieurs CAARUD parisiens. Après s’être intéressé au produit lui-même, ce numéro de Théma évoquera les évolutions du marché du crack francilien, la diversification progressive des profils des usagers, les modalités d’usage, et finalement, rappellera succintement l’impact des consommations.

En savoir plus