Enquêtes et dispositifs

 

Accès rapides :

- Enquêtes en population générale - jeunes
- Enquêtes en population générale - adultes
- Statistiques et enquêtes sanitaires et sociales
- Dispositifs spécifiques d’observation des phénomènes émergents
- Études d'évaluation de dispositifs publics
- Enquêtes ad hoc

 

Enquêtes en population générale - jeunes

haut du document

EnCLASS

En 2018, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), le service médical du rectorat de Toulouse avec le support de l’UMR1027 Inserm-Université Toulouse III et la contribution de l’éducation nationale (DGESCO, DEPP), ont réalisé l’« Enquête nationale en Collège et en Lycée chez les Adolescents sur la Santé et les Substances (hbsc-espad) », EnCLASS.

ESCAPAD

Depuis 2000, l'OFDT interroge régulièrement, avec le soutien de la Direction du service national et de la jeunesse, les jeunes Français lors de la Journée défense et citoyenneté (JDC). Le questionnaire de cette Enquête sur la Santé et les Consommations lors de l'Appel de Préparation À la Défense (ESCAPAD) porte sur la santé de ces jeunes garçons et jeunes filles âgés de 17 ans, ainsi que sur leurs consommations de produits psychoactifs

 

Enquêtes en population générale - adultes

haut du document

Volet "addictions" du Baromètre santé de l'Inpes

L’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (Inpes) mène depuis le début des années 1990, en partenariat avec de nombreux acteurs de santé, une série d’enquêtes appelées Baromètres Santé, qui abordent les différents comportements et attitudes de santé des Français âgés de 11 à 85 ans.
Depuis 2000, l’OFDT exploite avec l’INPES la partie « addictions » du Baromètre Santé, à travers la mesure des niveaux d’usage de produits et depuis 2010 des pratiques de jeux d’hasard et d’argent.
Le Baromètre Santé permet de décrire la consommation de substances psychoactives au sein de la population âgée de 15 à 75 ans, d’évaluer les liens avec d’autres facteurs et de mener des analyses régionales de ces consommations. Cette enquête complète parfaitement le dispositif d’enquêtes en population adolescente de l’OFDT

EROPP

L'OFDT a mis en place en 1999 l'enquête téléphonique EROPP (Enquête sur les représentations, opinions et perceptions sur les psychotropes) en population générale. Elle porte sur les représentations et les opinions des Français relatives aux substances psychoactives licites (alcool, tabac) et illicites (cannabis, héroïne, cocaïne, ecstasy…), ainsi qu'aux actions publiques qui y sont liées. Trois autres exercices ont été menés ensuite, en 2002, 2008 et 2012.

 

Statistiques et enquêtes sanitaires et sociales

haut du document

RECAP

RECAP est un recueil de données continu sur les patients venus chercher de l'aide auprès des structures et des professionnels offrant une prise en charge spécifique des consommateurs de drogues. Il s'appuie sur les systèmes d'information en place dans les structures spécialisées (fiches d'accueil, gestion informatisée des dossiers de patients) et sur un noyau minimum commun de questions à utiliser par tous les intervenants du champ des addictions.

ENa-CAARUD

Cette enquête, exhaustive dans les structures de réduction des risques CAARUD en France, permet de suivre les caractéristiques des usagers de drogues qui fréquentent ces structures, leurs consommations et l’émergence d’éventuels nouveaux phénomènes, pour adapter les réponses des professionnels et des pouvoirs publics aux difficultés de cette population

 

Dispositifs spécifiques d’observation des phénomènes émergents

haut du document

TREND

Le dispositif TREND (Tendances récentes et nouvelles drogues), mis en place par l'OFDT en 1999, a pour objectif principal d'identifier et de décrire l'évolution des tendances et des phénomènes émergents liés aux produits psychotropes illicites ou détournés de leur usage. Il s'appuie notamment sur un réseau de sept coordinations locales (Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Paris, Rennes, Toulouse) et sur le dispositif d'observation SINTES (Système d'identification national des toxiques et des substances), centré sur l'étude de la composition toxicologique des produits illicites.

SINTES

Le dispositif SINTES (Système d'identification national des toxiques et substances), mis en place en 1999, vise à documenter la composition des produits circulants, illicites ou non règlementés (dosage, identification de nouvelles molécules et logos), qu'ils soient saisis par les services répressifs d'une part ou collectés par des acteurs socio-sanitaires directement auprès des usagers. Il permet également de documenter le contexte de consommation des produits.

 

Études d'évaluation de dispositifs publics

haut du document

PRIMAVERA (Évaluation des effets du programme PRIMAVERA sur les consommations d’alcool et de tabac au collège)

Cette recherche a pour objectif principal d’évaluer l’efficacité du programme PRIMAVERA, délivrant des interventions de prévention primaire et d’éducation préventive aux risques addictifs. L’impact de ce programme est mesuré par une étude contrôlée et randomisée menée auprès de 800 élèves scolarisés du CM2 à la 5ème dans l’académie d’Amiens.
La recherche est conduite dans le cadre d’un partenariat entre le rectorat d’Amiens, l’association OPPELIA, l’équipe du Professeur Aubin (CESP–INSERM 1018) et l’OFDT.


Ensemble des travaux d’évaluation :

- la prise en charge ;
- la prise en charge du public détenu ;
- les Consultations jeunes consommateurs (CJC) ;
- les Traitements de substitution aux opiacés (TSO) ;
- la Réduction des risques (RDR) ;
- la prévention ;
- l'application de la loi et la réponse pénale ;
- l'évaluation de la politique gouvernementale.

 

Enquêtes ad hoc

haut du document

ARAMIS

Le projet d'étude ARAMIS (Attitudes, Représentations, Aspirations et Motivations lors de l’Initiation aux Substances psychoactives) se propose d'explorer les trajectoires d'usage à l'adolescence, en étudiant les motivations d'usage et les représentations associées aux différents produits psychoactifs (alcool, tabac, cannabis, autres drogues illicites).

DOPADOS

Conduite en collaboration avec l’équipe du Professeur Brousse (CHU Clermont Ferrand – Université d’Auvergne), l’étude DOPADOS vise à produire une analyse compréhensive des comportements d’usages de médicaments non conformes au cadre médical par les jeunes. Le volet qualitatif de l’enquête réalisé par l’OFDT repose sur une trentaine d’entretiens auprès de jeunes collégiens, lycéens ou étudiants de la région Auvergne-Rhône-Alpes. À travers une analyse des parcours de consommation de médicaments, l’étude explore notamment quelles sont représentations des jeunes sur ces substances, leurs connaissances des risques potentiels, les motivations qui les poussent à consommer hors cadre médical ainsi que leur stratégie pour obtenir les diverses molécules.