Articles publiés dans différentes revues spécialisées

 Liste d'articles publiés par des chargés d'études de l'Observatoire dans des revues spécialisées (références, ainsi que liens hypertextes pour les articles visibles en ligne).

 

Année 2001

 

  • Costes J.-M. (2001), « Polyconsommations : ampleur, effets recherchés et conséquences sanitaires », in Epidémilologie des polyconsommations : alcool, drogue (Coll. Les rencontres ANIT/INSERM/ANPA), Paris : EDK.

  • Costes J.-M. (2001), « Nouvelles drogues, nouveaux usages : le cas de l'ecstasy », Actualité et dossier en santé publique, HCSP, n°37, p. 13-16.

    Visualiser le document intégral sur le site du Haut Comité de la Santé Publique
    (cliquer dans « la revue ADSP » puis choisir n°37 daté « décembre 2001 »)

  • Costes J.-M. (2001), « Cannabis, une consommation qui se banalise », in Cannabis : quels effets sur le comportement et la santé ?, INSERM (Coll. Expertise collective).

    Visualiser le document intégral

  • Beck F., Peretti-Watel P. (2001) « L’héroïne entre répression et réduction des risques : Comment sont perçues les politiques publiques ? », Sociétés Contemporaines, n° 41-42, p. 133-158.

    Résumé
    La politique de réduction des risques liés aux usages de substances psychoactives mise en place dans les années 90 s’est faite dans le cadre répressif de la loi de 1970. Cette dualité est susceptible de générer, au sein de l’opinion public, des représentations variées. L’analyse d’une récente enquête d’opinion permet d’explorer les appréciations portées sur ces politiques, en regard notamment de la façon dont les enquêtés se représentent à la fois l’héroïne et ses usagers. Si les opinions sur la dangerosité des produits montrent que l’héroïne reste l’archétype de la “ drogue dure ”, par opposition en particulier au cannabis, les appréciations portées sur le maintien de l’interdiction de l’usage de ces deux produits sont plus homogènes. Les profils d’opinions dégagés dépendent davantage des représentations associées aux usagers d’héroïne que de la dangerosité perçue de ce produit.

  • Peretti-Watel P. (2001), « Hypothèses sociologiques sur le risque sportif et les conduites de consommation à partir d’une étude clinique préliminaire », communication au séminaire européen Pratiques sportives des jeunes et conduites à risques, Paris, 8 décembre 2000, organisé par le Ministère de la jeunesse et des sports (pp. 46-50 des Actes).

  • Beck F., Arwidson P., Firdion J. M., Jaspard M., Grémy I., Warszawski J. (2001), « L’avenir des enquêtes téléphoniques face à l’évolution des télécommunications », in Droesbeke J. J. et Lebart L. (dir.), Enquêtes, modèles et applications, Dunod, Paris, p. 285-293.

  • Beck F., Peretti-Watel P. (2001), « Les usages de drogues illicites déclarés par les adolescents selon le mode de collecte. », Population 56(6), p. 963-986.

    Résumé
    Suivant le mode de collecte auquel elles ont recours, les enquêtes visant à mesurer l'usage de drogues illicites par les adolescents aboutissent à des résultats contrastés. Cet article compare deux enquêtes reposant sur des modes de collecte distincts : questionnaire auto-administré en milieu scolaire et entretien téléphonique au domicile. Le premier mode de collecte aboutit à des prévalences de l'usage de drogues au cours de l'année systématiquement supérieures. Ces écarts, qui sont ensuite analysés pour la consommation de cannabis, ne semblent pas dus à des biais de sélection. Analysés pour les seuls lycéens, ils persistent à âge et sexe identiques. Des écarts similaires observés pour d'autres questions sensibles (absentéisme, tabagisme occasionnel, idées suicidaires) suggèrent que c'est bien le mode de collecte qui est en cause. Un modèle logistique permet d'évaluer l'effet du mode de collecte, une fois pris en compte plusieurs indicateurs sociodémographiques et scolaires : relativement à l'entretien téléphonique, le questionnaire auto-administré en milieu scolaire multiplie par 1,7 les chances de déclarer avoir consommé du cannabis au cours de l'année. Il reste toutefois à contrôler un éventuel " effet de groupe " pour ce mode de collecte.

  • Oddoux K., Peretti-Watel P., Baudier F. (2001), « Tabac », in Baromètre Santé 2000 - Résultats, Vanves, Editions du CFES, p. 77-118.

  • Beck F., Legleye S., Peretti-Watel P. (2001), « Drogues illicites : pratiques et attitudes », in Baromètre Santé 2000 - Résultats, Vanves, Editions du CFES, p. 237-274.

  • Legleye S., Menard C., Baudier F. (2001), « Alcool », in Baromètre Santé 2000 - Résultats, Vanves, Editions du CFES, p. 123-159.

  • Legleye S. (2001), « Des sportifs pas si sains ? Pas si simple... » L’Ecole des Parents et des Enfants, n°1, p. 56.

  • Henrion R., Costes J. M., Beck F., Legleye S., Peretti-Watel P. (2001), « Sur les Journées d’Appel de Préparation à la Défense : premiers résultats d’une enquête sur la santé et les comportements des jeunes », Bulletin de l’Académie Nationale de Médecine, 185(2), p. 445-450.

  • Beck F., Legleye S., Peretti-Watel P. (2001), « Rendre compte des résultats aux enquêtés d’ESCAPAD : un juste retour des choses », SWAPS, n°22, p. 2-3.

  • Beck F., Legleye S. (2001), « Du chanvre à la une ? » Pénombre, n°27.

    Visualiser le document intégral sur le site de l’association Pénombre
    (cliquer dans « nos publications – par numéros – puis choisir n°27 de la Lettre Blanche)

  • Beck F., Diaz-Gomez C. (2001) « Cocaïne et sangria », Pénombre, n°24, p. 7-9.

    Visualiser le document intégral sur le site de l’association Pénombre
    (cliquer dans « nos publications – par numéros – puis choisir n°24 de la Lettre Blanche)

  • Peretti-Watel P. (2001), « Comment devient-on fumeur de cannabis ? Une perspective quantitative », Revue française de sociologie 42(1), p. 3-30.

  • Beck F., Legleye S., Peretti-Watel P., « La cigarette fait un tabac » (2001), L'Ecole des Parents et des Enfants, n°2, p. 56.